BIEN-ÊTRE

9 choses à faire pour récupérer vos dépenses des Fêtes

06/01/2017 09:40 EST | Actualisé 09/01/2017 11:00 EST

Ah, les Fêtes ! Ne sont-elles pas géniales ? Pour certains, un repos tant anticipé au soleil. Pour d’autres, un Noël en famille, des retrouvailles autour du sapin et un bon souper bien arrosé.

Mais les coûts des cadeaux, des repas des Fêtes et de l’alcool s’additionnent vite. Si le père Noël a visité votre compte en banque pour faire un retrait, voici quelques astuces pour récupérer un peu d’argent, tout en commençant bien l’année :

1. Si possible, payez vos achats avec une carte de débit et retirez du comptant seulement des guichets de votre banque. Certaines banques imposent des frais de 4 $ par retrait pour les membres d’autres banques.

2. Réévaluez votre plan câble/téléphone/internet pour voir si votre forfait actuel correspond avec votre usage. Changer ou renégocier votre plan pourrait vous faire épargner 100 $ ou plus en frais d’excès. Votre fournisseur vous aidera (ils veulent vous garder comme client!), mais c’est à vous de prendre contact avec eux.

3. Coupez les coûts de voyage, et non les voyages. Un aller simple entre Québec et Montréal en uatobus coute 53 $, alors que le même trajet en covoiturage avec Amigo Express coute une vingtaine de dollars. Une chambre d’hôtel coute 50 $ ou plus, alors qu’une nuitée dans une auberge de jeunesse coute 30 $ ou moins. Pour les déplacements personnels, pourquoi ne pas créer un compte sur CouchSurfing et réserver un séjour gratuit chez une personne qui habite la ville désirée ? Non seulement vous pouvez voyager pour moins cher, mais vous ferez de nouveaux amis.

4. Vous aimez sortir dans les bars ? Si vous y buvez quatre pintes par semaine, ça fait environ 28 $. Pensez aux économies (et aux bienfaits pour la santé) qui se feraient si vous buviez un verre de moins par sortie, ou si vous arrêtiez de boire pour quelques semaines ou quelques mois.

5. Prenez vos livres et disques à la bibliothèque, plutôt qu’au magasin ou en ligne. C’est entièrement gratuit !

6. Coupez vos propres cheveux. Dominique Nadeau, une herboriste et mère de famille de la région de Montréal, coupe ses propres cheveux et ceux de ses enfants depuis 20 ans. « Je trouvais que c’était de l’argent que je pouvais mettre ailleurs, explique-t-elle. Au début j’avais un peu peur, mais plus je le faisais, plus je devenais habile. » Elle conseille d’« achetez de bons peignes et ciseaux qui ne serviront qu’à cela et allez-y petit à petit. »

7. Entrainez-vous à la maison. Chaque début d’année, les gyms se remplissent avec des personnes qui se sont résolues à se (re)mettre en forme. Mais avec YouTube, un tapis et un peu de motivation, pas besoin de se payer une carte de membre. Et vous pouvez également épargner quelques minutes de sommeil.

8. Évitez de jeter vos restes ! Des restes de viande peuvent devenir des fonds de soupe. Ajoutez des restes de légumes pour faire une soupe somptueuse. Si vos fruits sont un peu mous, faites-les bouillir avec du sucre pour faire un beurre aux fruits ou, comme font les Russes, une boisson chaude ou froide! Les légumes — pas seulement les concombres ! — peuvent être marinés, pour ensuite faire un goûter ou un garni de salade.

9. Maitrisez-vous une deuxième ou troisième langue ? Vos amis vous demandent-ils constamment de corriger leurs travaux ou de faire des petites réparations ? Pensez à en faire un travail à côté ! Il est à noter que tout revenu gagné dans un travail à côté est imposable. « Que vous soyez professeur de langue, promeneur de chiens, tatoueur ou concepteur web à vos heures, la loi vous oblige à déclarer ces revenus, même si le montant n’est pas élevé, précise le comptable Michael Litwin. Or, il se peut que vous puissiez réclamer certaines dépenses, par exemple le coût d’un logiciel spécialisé. » Comme votre tranche d’imposition est calculée sur la base de vos revenus cumulés, vous vous trouverez peut-être dans une nouvelle tranche d’imposition, poursuit le comptable. Si le revenu de votre à-côté dépasse 30 000 $ par année à lui seul, il faudrait s’inscrire à la Registre des entreprises et ajouter la TPS et la TVQ aux factures que vous donnez aux clients. Consultez un comptable ou un incubateur des entreprises pour plus d’information.

À voir également:

Comment rester organisé

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter