BIEN-ÊTRE

Los Cabos: quand la mer rencontre le désert (PHOTOS)

29/12/2016 10:04 EST | Actualisé 29/12/2016 10:06 EST
Olivier Bourque et Office touristique du Mexique

C’est l’arrière-cour d’Hollywood, petit paradis des vedettes de cinéma qui y ont élu domicile, attirées par la proximité avec la Californie. Située à la pointe de la Baja California, Los Cabos est devenue lors des dernières années l’une des destinations touristiques les plus prisées du Mexique avec son climat désertique, ses paysages à couper le souffle et une mer qui rassemble une multitude d’espèces marines. Pas étonnant qu’elle soit considérée comme l’aquarium du monde comme l’avait désignée le grand Jacques-Yves Cousteau.

Dès le moment où l’on sort de l’avion, on ressent tout de suite cet air sec, caractéristique des déserts. Au loin, les montagnes de la Sierra de la Laguna sont éclairées par le soleil omniprésent avec la lumière si caractéristique de la côte ouest. Au loin, la mer qui s’éclate contre les rochers.

Los Cabos: quand la mer rencontre le désert

Los Cabos, c’est l’union de deux villes. La première, San Jose del Cabo, est plus typique et plusieurs locaux y demeurent. Entre les deux, environ 35 kilomètres avec un magnifique littoral sur la mer de Cortez. Les villas et les hôtels de luxe ont poussé comme des champignons tout comme les terrains de golf.

Au bout de la pointe, Cabo San Luca ouvre ses bras avec sa très belle marina où mouillent les bateaux, comme endormis par la nuit étoilée. Pour les amoureux de la fête, vous avez l’embarras du choix, car la ville est reconnue pour ses soirées endiablées. L’ambiance nocturne est festive, il y a plusieurs touristes qui sirotent un verre sur les terrasses autour de la marina.

La Mecque de la fiesta demeure toutefois le Cabo Wabo Cantina (Calle Vincente Guerrero), un complexe de bars et restaurants, propriété de Sammy Hagar de Van Halen. Sachez qu’il existe également une téquila du même nom détenue également par le musicien. Salud!

Le symbole de la ville : les arches

Dans la journée, aucune inquiétude sur la météo : le soleil est omniprésent. On peut se prélasser à la piscine de son hôtel ou se rendre à la plage. Il y a plusieurs kilomètres de littoral sablonneux notamment à l’est de la marina (Playa el Medano).

Il y a une autre plage, celle de l’Empacadora, appréciée des locaux. L’ambiance est relaxe, joyeuse et l’avantage, c’est qu’on peut voir au loin le symbole de la ville, l’arche rocheuse (El Arco). Il s’agit de massifs sortant de l’eau à la pointe ultime de la Basse-Californie. Le coup d’œil vaut la peine.

Si vous voulez voir l’arche de plus près, il est possible de prendre un bateau collectif dans la marina. Au bout du trajet, la vue est spectaculaire sur la pointe de la Basse-Californie, un endroit que certains appellent «le bout du monde», rencontre entre l’Océan Pacifique et la mer de Cortez. Plusieurs choix aussi pour ceux qui adorent faire de la plongée sous-marine.

Quant aux amoureux de la pêche, ils peuvent également partir en expédition. Los Cabos recèle d’espèces marines les plus diversifiées au monde notamment le marlin, poisson rapide et effilé parfait pour ceux qui veulent du sport!

Autre activité pour ceux qui aiment bouger et les amateurs de sensations fortes : le Wild Canyon Adventure (situé entre Cabo San Lucas et San José del Cabo). Là-bas, il est possible de faire du VTT, de sauter en bungee ou de faire un tour de chameau.

Si vous souhaitez un peu plus de calme, San José del Cabo est davantage pour vous avec ses terrains de golf bordés par l’océan, sa belle église, ses jolies boutiques et restaurants.

Logez-vous!

Si certaines destinations mexicaines attirent les touristes avec les tout-inclus, Los Cabos a privilégié l’inverse. On mise donc sur une clientèle plus aisée. D’ailleurs, il est possible de réserver une casita, une petite villa sur le bord de la mer, avec piscine privée, mais ça demeure très dispendieux.

Pour ceux que cela intéresse, deux adresses. Le très luxueux One & Only Palmilla, superbe complexe construit en 1956, l’un des plus chics du Mexique (environ 2500 $ la nuit). On peut aussi choisir le Marquis Los Cabos (500 à 800 $ la nuit).

D’autres hôtels avec beaucoup de charme sont plus accessibles comme El Ganzo, un établissement «artsy» avec studio d’enregistrement. Ici, le temps s’est arrêté. Il est possible de se baigner sur une petite plage privée ou dans le spa sur la terrasse. On peut également faire un tour de vélo jusqu’au Jardin botanique (300-400 $ la nuit).

Une autre expérience, celle du Mar Adentro Cabos, hôtel tout en blanc, entouré d’eau. Au milieu, un restaurant a la forme d’un nid (500 $ la nuit).

Il y a plusieurs bonnes tables à Los Cabos. Un coup de cœur pour le Acre Restaurant (Animas Bajas) et craquez pour sa carte de cocktails.

Sachez aussi…

Le Huffington Post était à Los Cabos lors du festival de films. La ville se met toute belle, déroule le tapis rouge et accueille des vedettes comme Oliver Stone et Monica Belluci. Il est possible de voir des films en avant-première. Que bueno!

Cet article a été rendu possible grâce à l’Office touristique du Mexique.