DIVERTISSEMENT

Moe Clark nous présente «mâmawi musique»

23/12/2016 12:20 EST | Actualisé 23/12/2016 12:20 EST
Gracieuseté /Nadya Kwandibens

Le mot mâmawi signifie « tous ensemble » en nêhiyawêwin, qui est la langue des Cris des Plaines. D'où le titre de la chronique de Moe Clark, qui nous invite à s'ouvrir, si ce n'est déjà fait, à la musique autochtone de tous horizons.

C'est donc à un rassemblement que nous convie Moe chaque semaine.

Et Moe s'y connaît en rassemblement. Elle est une artiste métisse nomade et multidisciplinaire avec des racines tissées dans le sol du « Traité 7 » en Alberta (Calgary et ses environs) mais qui vit depuis 2008 à Montréal.

Son style bien à elle mélange les genres. Moe est une touche-à-tout. Elle donne des ateliers sur l'écriture et l'expression orale. Elle organise des festivals, produit des spectacles, tout en étant codirectrice de « Transcestal », un lieu de convergence des musiques gnawa, soufi et autochtones.

Moe est également l'auteure de deux albums de musique et d'un livre de poésie.

Elle s'est aussi produite au Lincoln Centre de New York, au Festival de poésie du Queensland en Australie, comme au Festival planète IndegenUs en Claifornie.

Chaque semaine, Moe nous fera découvrir des musiques autochtones qui puisent dans les traditions, tout en étant de plain-pied dans la modernité.

À l'image de Moe!

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Playlist d'automne: 6 albums québécois à surveiller