DIVERTISSEMENT

Julie Snyder amène «Occupation double» à V (VIDÉO)

22/12/2016 12:34 EST | Actualisé 22/12/2016 12:34 EST

Occupation double revivra sur les ondes de V. La chaîne avait convoqué une conférence de presse exceptionnelle, jeudi avant-midi, pour annoncer que Julie Snyder traverse chez elle avec, dans sa valise –aucun mauvais jeu de mots avec Le Banquier, ici, n’ayez crainte -, le concept d’Occupation double. On se doutait bien que l’hyperactive communicatrice serait rapidement réclamée après que TVA lui eut signifié son congé.

Le 22 décembre n’étant généralement pas une date très populaire pour les dévoilements médiatiques, on pressentait que quelque chose de gros se tramait. L’ambiance était à la fois festive et solennelle dans les locaux tout illuminés de lumières de Noël de V, avec mimosas, grandes assiettes et serviettes soigneusement pliées sur une longue table drapée d’une nappe noire.

Un décor qui rappelait les soupers d’éliminations d’Occupation double, allait-on déduire quelques minutes plus tard.

Maxime Rémillard, président et chef de la direction de Groupe V Média, a brièvement pris la parole devant les journalistes avec, dans ses mains, une enveloppe rouge.

«Ce fut un choix facile, c’est un coup de cœur pour nous, et nous avons choisi…», a-t-il lancé, à la façon des concurrents de la populaire téléréalité, en extirpant une photo de Julie Snyder. La principale intéressée a descendu quelques minutes plus tard les marches d’un grand escalier qui ressemblait à celui d’un manoir de Terrebonne, avec la grâce d’une candidate s’apprêtant à choisir entre deux soupirants.

«Ça s’est négocié dans un jacuzzi, c’était super le fun», a blagué Julie, avant que ne soient détaillées les explications sur ce grand retour.

Plus raffiné

Voici donc les informations essentielles à savoir sur ce Occupation double «nouvelle génération», qui arrivera en ondes en octobre 2017, et qui risque fort d’être la pierre angulaire de la programmation d’automne de V.

La saison du jeu s’étirera sur 12 semaines, lesquelles seront tapissées «mur à mur» des célibataires de O.D: quatre épisodes de 30 minutes et un de 90 minutes seront hebdomadairement présentés. Dans quelles cases-horaires? Mystère et boule de gomme pour l’instant. Un «after-show» montrant les coulisses de l’aventure est aussi prévu à MusiquePlus.

V rêve déjà tout haut à la stratégie multiplateformes qui sera mise de l’avant pour promouvoir son nouveau «rendez-vous doux» et, disons-le, maximiser son investissement, le plus important de son histoire. Le budget de ce «nouveau» Occupation double sera même plus élevé que celui de jadis, à TVA.

Julie Snyder et Productions J produiront Occupation double, mais Snyder n’en sera pas l’animatrice. Le dernier mot à cet égard reviendra au diffuseur, qui pourrait décider de miser sur un visage féminin – ce qui serait une première dans l’histoire d’Occupation double – ou, encore, sur deux personnalités différentes, l’une pour les quotidiennes, l’autre pour le rendez-vous principal.

Des réunions de contenu ont déjà eu lieu pour donner corps à Occupation double 2017, que Julie Snyder promet «plus raffiné» que dans le passé.

«On veut vraiment faire évoluer l’émission, sans la dénaturer. Ça fait partie de nos discussions en ce moment. On veut peut-être élargir, diversifier le prototype, disons, du candidat. Ça va dépendre des auditions, mais on va sûrement avoir un prisme différent dans le choix des candidats. On n’exclut personne d’emblée. Si quelqu’un, peu importe son âge, est un candidat super intéressant, on ne s’en privera pas», a mentionné Julie Snyder, en signalant toutefois que le rêve et l’exotisme à la base de cette «sympathique» compétition en seront encore à la base, et que le logo et la musique pourraient demeurer intacts.

Les tournages devraient en outre être «à l’extérieur» du Canada, a-t-on laissé planer.

Le public aura son mot à dire dans le déroulement des chassé-croisé sentimentaux des joueurs, en s’affirmant par téléphone ou sur le web.

À l’international

Occupation double, dont l’idée originale provenait d’Éric Salvail, Nathalie Laberge et Jean-Marc Létourneau, a été pendant 10 ans une locomotive de la programmation de TVA et a fait damner Tout le monde en parle et ses compétiteurs des autres réseaux avec ses cotes d’écoute tapageuses. Entre 2003 et 2013, Éric Salvail (2003-2004), Joël Legendre (2006 à 2009), Pierre-Yves Lord (2010-2011) et Sébastien Benoît (2012-2013) se sont succédés à l’animation.

LIRE AUSSI:

VOTEZ - Qui animera «Occupation double» à V?

Plusieurs ont sans doute oublié les Caroline-Alexandra, Bérangère, Grégoire, Robin, Georges-Olivier, Laurie et autres JoÈve qui ont participé au fil des ans à cette joute où la perfection du bronzage des dames n’avait d’égal que la grosseur des pectoraux des messieurs, mais néanmoins nombreux sont ceux qui se souviennent du jeu de la bouteille, des «rapprochements» et des voyages fastueux qui ponctuaient chaque année l’émission. L’histoire ne dit pas si la langue française sera autant amochée qu’elle l’a été jusqu’ici dans ce type de téléréalités, par contre…

TVA avait mis fin à l’épopée Occupation double après l’édition 2013 pour des raisons «pas claires», a indiqué Julie Snyder, et aurait pu, jusqu’à il y a quelques mois, ressusciter cette manne pour lui donner un second souffle, mais ne s’est pas prévalu de son droit. Se mordra-t-elle les doigts si O.D cartonne à nouveau sur V?

Le nouvel hôte de la franchise se montre pour sa part confiant. Luc Doyon, vice-président exécutif et chef de l’exploitation chez Groupe V Média, a ainsi parlé jeudi d’Occupation double comme d’une marque extrêmement porteuse et populaire, à «l’impact considérable». «On croit que la 11e saison sera un hit majeur», a-t-il précisé. La période d’inscriptions pour cette 11e mouture d’Occupation double s’ouvrira bientôt.

«J’en entends toujours parler, a relevé Julie Snyder. Les gens me disent qu’Occupation double était leur show du dimanche, qu’ils écoutaient avec leurs adolescents, leurs jeunes adultes.»

Le format Occupation double vient par ailleurs d’être vendu à la firme Endemol, en France, et une société américaine dont on doit pour l’instant taire le nom vient aussi d’en acquérir les droits, ce qui signifie qu’Occupation double continuera de faire des couples et peut-être des petits à l’étranger.

Ce lapin sorti du chapeau de la direction de V menace-t-il la survie de Coup de foudre? Il est encore trop tôt pour se prononcer à ce sujet, a argué Jacques Mathieu, directeur contenu et développement de Groupe V Média. V se dit pour le moment très satisfaite des résultats de Coup de foudre et ne s’avance pas tout de suite sur les éléments de sa grille d’automne. Avec Occupation double et L’amour est dans le pré qui est toujours dans les plans de l’antenne, si Coup de foudre se poursuit, V deviendra officiellement la destination de choix pour les âmes esseulées en quête du grand amour!

Questionné à savoir si Julie Snyder pourrait éventuellement animer à V, Jacques Mathieu n’a eu d’autre choix que de laisser parler son cœur, tel un aspirant d’Occupation double transi d’admiration dans un tête-à-tête dans la «maison de l’amour». «Personnellement, je l’adore, donc oui», a-t-il simplement répondu. «Mais il y a d’autres considérations. Je dois en discuter avec Julie avant…»

C’est parce que la formule Occupation double n’est pas admissible au financement de la SODEC, l’un des principaux bailleurs de fonds du petit écran d’ici, que Julie Snyder et Productions J peuvent orchestrer le projet. On se souvient que Snyder avait dû suspendre ses activités de productrice de télévision l’an dernier, son union avec Pierre Karl Péladeau l’empêchant alors d’avoir accès aux crédits d’impôts provinciaux. En processus de médiation avec son ex-conjoint suite à leur rupture, la femme d’affaires retrouvera dans quelques mois les possibilités de crédits d’impôts alloués à son entreprise mais peut, en attendant, bénéficier d’un soutien au fédéral. Des politicailleries complexes à résumer et qui, au final, affectent peu le grand public.