POLITIQUE

Bonification de 80 millions$ pour l'Aide financière aux études

15/12/2016 10:58 EST | Actualisé 15/12/2016 10:59 EST

MONTRÉAL _ L'Aide financière aux études dont se prévalent des milliers d'étudiants québécois sera bonifiée de 80 millions $, a annoncé le gouvernement du Québec, jeudi, qui a aussi présenté de nouvelles mesures pour les chefs de famille monoparentale aux études.

Ainsi, plus de 146 000 bénéficiaires du Programme de prêts et bourse profiteront d'une bonification des frais de subsistance et recevront en moyenne 462 $ de plus en bourse par année.

Une aide additionnelle prévue pour les 11 000 chefs de famille monoparentale qui poursuivent des études fera en sorte qu'ils recevront en moyenne 994 $ en bourse par année.

La ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David, a souligné que les mesures annoncées faisaient suite aux demandes des associations étudiantes, qui ont été consultées par Québec.

La ministre a confirmé lors d'une conférence de presse à Montréal l'augmentation des frais de subsistance pour les étudiants, résidant ou non chez leurs parents, ainsi que pour les enfants mineurs reconnus à un parent unique. Cette aide additionnelle s'élève à 68,9 millions $, dont 65,2 millions $ sous forme de bourses. Un montant additionnel de 11,2 millions $ est prévu pour les étudiants qui sont également chefs de famille monoparentale.

Les nouvelles mesures incluent aussi le rehaussement du seuil d'admissibilité pour offrir une aide financière sous forme de prêt à un plus grand nombre d'étudiants à temps partiel, l'ajout d'un deuxième aller-retour par période d'études pour ceux qui ont droit au remboursement des frais de transport aérien ainsi que la bonification du Programme de remboursement différé pour aider plus d'emprunteurs en situation financière précaire à gérer leur endettement.

Une modification sera par ailleurs apportée au Règlement sur l'Aide financière aux études afin que les étudiants-parents vivant sous le même toit que leur enfant ayant un handicap conservent leur statut d'étudiant réputé à temps plein même lorsque leur enfant atteint l'âge de 21 ans.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les campus des universités canadiennes en photos