POLITIQUE

Justin Trudeau se fait «troller» par des Taïwanais dans une folle vidéo

14/12/2016 02:42 EST | Actualisé 14/12/2016 02:45 EST

Les animations taïwanaises sont toujours surprenante. Mais cette fois-ci, certains se sont surpassés en s’emportant un peu sur les activités de financement controversées du gouvernement Trudeau.

Le dernier clip animé de Tomo News, qui a été diffusé mardi sur YouTube et que vous pouvez voir ci-haut, porte sur un événement auquel Justin Trudeau a participé en mai à la résidence torontoise de l’homme d’affaires canadien-chinois Benson Wong.

LIRE AUSSI:

>Justin Trudeau est surnommé «petite patate» en Chine


Les concepteurs n’y sont pas allés de main morte avec les mises en situation pour le moins délirantes pour dénoncer l’absurdité du financement que la Chine accorde au Canada.

Tout semble être tout à fait normal jusqu’à ce que …

(Photo: Taiwanese Animators/YouTube)

Un dessin animé de M. Trudeau se verse de la sauce soya sur le corps habillé en petite tenue féminine alors qu’un panda lui balance de l’argent. Une voix explique que le Parti libéral encaisse tout plein d’argent sur le dos des Chinois.

Pour critiquer les relations du premier ministre avec la Chine, on voit plus tard le même panda assassiner brutalement un moine, tandis que Justin Trudeau regarde sans rien faire.

Vers la fin, pour montrer que les droits de la personne ne lui importent pas vraiment, M. Trudeau est montré en bikini en train de chanter et danser. « Il entre dans la danse juste pour faire de l’argent avec ses partenaires d’affaires de Beijing. »

trudeau animation

Justin Trudeau fait face à plusieurs critiques des partis de l’opposition sur son implication dans les collectes de fonds. Et les voix se sont d’autant plus élevées après que le premier ministre a admis que des affaires gouvernementales ont été discutées aux événements.

Mardi, la chef par intérim du Parti conservateur, Rona Ambrose, a accusé Trudeau de « se vanter » d’être la cible d’ « activités de lobbying illégales » qui ne sont pas dignes de sa position.

M. Trudeau a défendu sa participation à l’événement en disant que les discussions avaient été fructueuses pour la classe moyenne.

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Justin Trudeau en Chine