NOUVELLES

Ce mot malencontreusement inventé par Donald Trump résume le sentiment de millions d'Américains

10/12/2016 01:12 EST | Actualisé 10/12/2016 01:12 EST

Entre Donald Trump et Twitter, c'est une histoire sans fin. Le président élu des États-Unis communique en effet très souvent en 140 caractères, notamment pour répondre à ses détracteurs. Mais sur Twitter comme ailleurs, la relecture s'impose, et ce samedi 10 décembre Donald Trump a laissé passer une faute qui a rapidement été interprétée.

Dans ces nouveaux tweets, Donald Trump répondait à la dernière polémique sur son avenir au sein de son émission de télé-réalité "Celebrity Apprentice". Le 8 décembre dernier, le site Variety affirmait en effet que le futur président des États-Unis continuerait à produire son émission, en tant que producteur exécutif. Des propos repris par CNN, qui précise que cet arrangement "signifie que le Président pourrait avoir un intérêt dans le show diffusé par un média qui rend également compte du déroulement de sa présidence" et souligne le "conflit d'intérêt majeur" provoqué par cette situation.

Alors une fois de plus, Donald Trump a pris le clavier. "Je n'ai rien à voir avec The Apprentice, à l'exception du fait que je l'ai créé avec Mark B (Burnett, ndlr) et que j'ai investi là-dedans. Je ne lui consacrerai pas de temps!", a-t-il posté, avant de s'adresser directement à CNN. "Les informations de CNN selon lesquelles je travaillerai sur The Apprentice pendant ma présidence, même à temps partiel, sont (ridicules) et fausses - FAUSSE INFORMATION!"

Sauf que comme vous pouvez le voir dans la publication ci-dessus, Donald Trump a commis une petite faute de frappe en écrivant "rediculous" au lieu de "ridiculous". Et si le magnat de l'immobilier a fini par supprimer son tweet et poster une version corrigée quelques heures plus tard, il n'en fallait pas plus pour que les internautes s'emparent de cette méprise et de ce mot absurde, qui en dit long selon eux sur les aptitudes du 45e président des États-Unis.

"'Rediculous'. Mesdames et messieurs, votre nouveau Président. Un bouffon illettré et orange... Qui peut aussi être un traître..."

"Quel bordel. Le Président ne sait pas orthographier ridicule."

"Ça s'écrit "ridicule" toi-même, espèce d'abruti"

"Trump à la présidence est plus que ridicule", a tweeté cet internaute, en jouant sur le terme "redonkulous" qui signifie en langage populaire "plus que ridicule" ou "ridicule à l'extrême".