INTERNATIONAL

Une fausse ambassade américaine ouverte pendant 10 ans est fermée au Ghana

05/12/2016 09:31 EST | Actualisé 05/12/2016 10:47 EST
Roy Hsu via Getty Images
Close up of man's hand holding passport

Une fausse ambassade américaine qui a délivré des documents frauduleux comme de faux visas pendant "environ une décennie" dans la capitale du Ghana a été fermée, a annoncé lundi le département d'État.

La fraude a été orchestrée par "des réseaux de crime organisé ghanéens et turcs" et un avocat ghanéen, indique un communiqué. Plusieurs suspects ont été arrêtés, mais d'autres sont toujours recherchés.

Des opérations policières se sont traduites par la saisie de 150 passeports de 10 pays et des visas des États-Unis, de l'Inde, de l'Afrique du Sud et de l'espace Schengen.

On ignore pour l'instant combien de personnes ont pu être victimes de cette fausse ambassade, qui exigeait 6000 $ pour ses services.

Les dirigeants de l'opération versaient des pots-de-vin à des agents corrompus, afin qu'ils "ferment les yeux", selon le département d'État américain. Les autorités ghanéennes ont indiqué lundi qu'elles recueillaient toujours de l'information et qu'elles n'étaient pas prêtes à commenter.

Le département d'État n'a pas précisé si des gens qui avaient reçu des visas légaux, mais obtenus de façon frauduleuse, avaient réussi à les utiliser pour voyager. La véritable ambassade américaine n'a pas répondu à une demande d'entrevue, lundi.