DIVERTISSEMENT

Wauthier et Makonnen à la barre d'un talk-show à Radio-Canada l'été prochain

01/12/2016 02:09 EST | Actualisé 01/12/2016 03:48 EST

«Ce n’est pas une annonce concernant Julie Snyder, mais ne raccrochez pas, ça va être super intéressant quand même», a lancé Jean-Philippe Wauthier en début de conférence de presse téléphonique convoquée par Radio-Canada, jeudi matin.

Le ton était donné pour la cacophonique annonce, dans l’hilarité générale, d’un nouveau talk-show estival justement piloté par l’ex-homme en or de Télé-Québec et timonier des Dieux de la danse et de La soirée est encore jeune, et sa co-animatrice Rebecca Makonnen.

Produit par Guillaume Lespérance (qui orchestre également la mouture télévisée de La soirée…) et Wauthier lui-même, le nouveau rendez-vous - qui ne porte pas encore de titre, et qui sera simultanément diffusé à la télévision et à Radio-Canada Première - aboutira dans la case-horaire du dimanche à 21h, laissée vacante par le départ de Déjà Dimanche, qu’animaient Marie-Soleil Michon et Jean-Luc Mongrain l’été dernier. Ce dernier projet n’a en effet pas été renouvelé par Radio-Canada, par simple envie de nouveauté, a expliqué Dominique Chaloult, directrice générale de l’antenne.

«On voulait travailler sur une formule différente les dimanches soirs. Depuis les deux dernières années, le show du dimanche était fait dans les mêmes décors que celui de la semaine. Je voulais maintenant que les deux émissions aillent complètement ailleurs, d’où la décision de repartir à neuf avec d’autres décors, d’autres producteurs, d’autres animateurs», a-t-elle justifié.

Rappelons que Les échangistes, la tribune de Pénélope McQuade, sera de retour à Radio-Canada pour un deuxième été, tel qu’il a été annoncé plus tôt cette semaine. Radio-Canada n’aurait, dans l’immédiat, aucun concept en développement avec Jean-Luc Mongrain et Marie-Soleil Michon.

Retour aux racines

L’équipe du nouveau talk-show de Jean-Philippe Wauthier et Rebecca Makonnen parle d’un «retour aux racines» du genre, à l’américaine, sans longue table, discussions croisées et vifs éclairages. À l’inverse, un bureau, un public assis juste devant l’action, derrière les caméras, entrevues variées et présence de scripteurs dans les coulisses amèneront un esprit plus «classique» aux tête-à-tête du nouveau duo, qui se dit admirateur du Tonight Show, de Jimmy Fallon, et de Johnny Carson, dans le cas de Wauthier. Parmi les invités, on trouvera des visages de tous les horizons, autant des politiciens que des artistes ou des sportifs, par exemple.

«Pour moi, la base d’un talk-show, c’est vraiment l’animateur qui en est à la barre, a noté Guillaume Lespérance. Jean-Philippe va assurer, comme il le fait à La soirée est encore jeune, un ton, une écoute, un point de vue toujours intéressants et pertinents.»

«L’émission va, entre autres, beaucoup mettre l’accent sur la musique. Rebecca va être en charge de ce volet-là. On va avoir chaque semaine un band ou un artiste musical invité», a ajouté le producteur, en parlant de la «super complice» que sera Makonnen. Le mot complice étant bien choisi, puisque cette dernière et Jean-Philippe Wauthier sont de grands amis dans la vie.

«Je pense qu’un talk-show simple, qui fait de la place à ses invités et à la discussion, on n’en a pas tant que ça, a argué Jean-Philippe Wauthier. Des talk-shows qui laissent place à la musique d’ici, il y en a de moins en moins. Je pense qu’on a quelque chose de nouveau, d’intéressant, d’innovant là-dedans.»

Jean-Philippe Wauthier a précisé ne pas avoir pris la décision de quitter Deux hommes en or pour privilégier ce nouvel engagement à son agenda.

«L’objectif était d’en avoir moins sur la tête pendant la saison de septembre à mars, d’alléger un peu mon horaire, de le rendre plus flexible, ce qui n’était pas possible avant», a spécifié celui qui sera aussi l’hôte du spectacle Prédictions 2017, au Théâtre St-Denis, en janvier.

INOLTRE SU HUFFPOST

La nouvelle maison de Radio-Canada