POLITIQUE

Justin Trudeau n'ira pas aux funérailles de Fidel Castro

28/11/2016 12:34 EST | Actualisé 28/11/2016 12:34 EST

OTTAWA – Le premier ministre Justin Trudeau n’assistera pas aux funérailles du dictateur cubain Fidel Castro dimanche, a confirmé son bureau.

« Pour le moment, nous ne pouvons pas confirmer par contre si un autre représentant du gouvernement y sera ou non », a ajouté l’attachée de presse de Trudeau, Andrée-Lyne Hallé.

justin trudeau

Le gouverneur général du Canada, David Johnston, assistera toutefois à une commémoration à Cuba en l’honneur de l’ancien président, mardi soir, à la demande du premier ministre.

Trudeau a été vivement critiqué pendant la fin de semaine pour sa déclaration à la suite de la mort de Castro, qu’il décrivait comme le « président cubain ayant le plus longtemps exercé cette fonction ».

LIRE AUSSI:

» Fidel Castro est mort, une page se tourne pour Cuba et pour l'Histoire (VIDÉO/PHOTOS)

» Des Cubains célèbrent à Miami (VIDÉO/PHOTOS)

» Les réactions fusent dans le monde

» Quel avenir pour Cuba?

« Bien qu'il était une figure controversée, ses supporters et ses détracteurs reconnaissaient son amour et son dévouement immenses envers le peuple cubain, qui éprouvait une affection profonde et durable pour "el Comandante" », a-t-il poursuivi.

Il a conclu sa déclaration en offrant ses plus sincères condoléances aux proches de Castro et a dit qu’il pleurait « avec le peuple de Cuba la perte d’un leader remarquable ».

En marge du Sommet sur la Francophonie, Trudeau a admis que Castro était, en fait, un dictateur et a assuré qu’il ne voulait pas minimiser les actions de celui que son père décrivait comme un ami.

Républicains et conservateurs s’indignent

Des politiciens canadiens et américains ont critiqué les propos du premier ministre canadien, sous prétexte qu’ils étaient trop complaisants.

Le sénateur républicain de l’État de la Floride, Marco Rubio, a qualifié sa déclaration de « honteuse et gênante », alors que le sénateur du Texas Ted Cruz a dit que le communiqué était « disgracieux ».

Des candidats à la direction du Parti conservateur du Canada ont également critiqué les propos du premier ministre et lui ont demandé de boycotter ses funérailles.

Maxime Bernier a déclaré que l’image internationale du Canada ainsi que ses intérêts économiques seraient mis à mal si Trudeau y assistait.

« Les commentaires de Trudeau ont suscité la moquerie sur la scène internationale. Aller à ses funérailles ajouterait l’insulte à l’injure », a-t-il fait valoir, dimanche.

Lisa Raitt, de son côté, a exhorté le premier ministre à se mettre du côté des victimes du régime communiste et à décliner l’invitation.

Castro était aux funérailles de Pierre Elliott Trudeau

Fidel Castro était un porteur honoraire aux funérailles de l’ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau à Montréal, en 2000. En 1976, ce dernier avait été le premier chef d’État de l’OTAN à visiter Cuba après sa révolution.

Le premier ministre Justin Trudeau était de passage à Cuba plus tôt ce mois-ci, où il a rencontré Raul Castro, le cadet de Fidel.

- Avec Ryan Maloney.

INOLTRE SU HUFFPOST

Fidel Castro en photos