POLITIQUE

Simon Marcil, député du Bloc québécois, dénonce la «bullshit» du gouvernement Trudeau (VIDÉO)

21/11/2016 09:33 EST | Actualisé 22/11/2016 05:36 EST

OTTAWA – Un député du Bloc québécois a été rabroué, lors de la période de questions de lundi, après avoir déploré la « bullshit » du gouvernement Trudeau dans le dossier des compensations pour les producteurs fromagers.

« Dire que ce que le ministre [de l’Agriculture] a déposé est un plan d'aide, c'est clairement rire du monde. Ce plan est nettement insuffisant ; aussi bien dire qu'Ottawa se fout du fromage fin du Québec », a déclaré Simon Marcil, député de Mirabel.

Ottawa a promis une compensation de 350 millions de dollars aux producteurs fromagers pour amortir le choc de l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Europe. Mais ces derniers trouvent que ce montant est insuffisant.

« Le ministre va-t-il bonifier son plan d'aide pour répondre aux besoins des producteurs fromagers, ou va-t-il encore nous réciter la même bullshit du gouvernement? »

LIRE AUSSI :

» Les producteurs laitiers du Québec déçus des compensations d'Ottawa

Le président de la Chambre, Geoff Regan, a demandé au député de retirer ce mot, le menaçant de lui refuser un droit de parole pendant une certaine période de temps.

Un peu plus tard, le leader parlementaire du Bloc, Luc Thériault, a fait un appel au règlement pour dire que le député de Mirabel voulait retirer ses propos.

« Monsieur le Président, maintenant que tout le monde sait ce que je pense, je retire mes paroles », a laissé tomber Simon Marcil, provoquant des rires et des huées.

« Ce n'est pas la façon idéale de retirer ses commentaires », a répliqué le président Regan, visiblement agacé.

Le mot « bullshit » fait partie du langage antiparlementaire depuis 1973.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques mots interdits à l'Assemblée nationale