BIEN-ÊTRE

Costa Rica : 7 coups de cœur

17/11/2016 01:53 EST | Actualisé 17/11/2016 01:53 EST
David Nathan

Comme il est bien difficile de s’ennuyer quand on passe une semaine au Costa Rica, ce verdoyant et magnifique pays d’Amérique centrale coincé entre le Panama et le Nicaragua. Pour le plaisir des yeux autant que pour celui des sens, le slogan du Costa Rica résume parfaitement toute la philosophie de ses habitants, les « ticos » : Pura Vida (la vie pure). Voici nos coups de cœur.

Magiques tyroliennes

Le Costa Rica n’est certes pas très grand, mais c’est un terrain de jeu immense pour qui aime les activités de plein air. Le rafting et le surf sont deux des activités les plus prisées des touristes qui visitent le pays, mais n’étant pas plus porté que ça par les joies aquatiques, j’ai préféré opter pour les plaisirs aériens. J’ai donc été faire un tour à Titi Canopy Tour, un spécialiste de ziplines. Voler au-dessus de la forêt tropicale restera un des moments les plus intenses de mes voyages au Costa Rica. Les descentes en tyrolienne font parfois plus de 40 secondes, des singes hurleurs qui nous regardent passer créent avec leurs cris une incroyable trame sonore et la canopée verdoyante qui défile à grande vitesse sous nos pieds. C’est tellement beau, qu’on en oublie d’avoir peur.

Dormir au cœur de la nature

Le vrai luxe au Costa Rica, ce n’est pas de dormir dans un hôtel 5 étoiles, climatisé, avec tous les services qu’on est en droit d’attendre d’un établissement de ce type. Non, le vrai luxe ici, c’est paradoxalement de dormir en pleine nature. Je ne parle pas ici de camping sauvage, mais de ces nombreux lodges écoresponsables qu’on trouve un peu partout au pays. Pas de clim donc, mais un simple ventilateur au-dessus du lit, pas de télé à écran plat, pas trop de Wifi non, ici, c’est plutôt avec la nature qu’on essaye de trouver une connexion. On ne met pas la radio on écoute plutôt la musique de la pluie qui s’abat en un instant sur votre chambre et cesse aussi vite quelques minutes plus tard, le cri des animaux comme les très bavards singes hurleurs. Cet endroit c’est par exemple le Trogón Lodge que l’on trouve à San Gerardo de Dota (Parc national Los Quetzales), un petit paradis uniquement accessible par la rivière. C’est aussi le Buena Vista Lodge & Adventure à Rincón de la Vieja, dans la partie nord-ouest du pays.

Se baigner dans les eaux thermales chaudes

Toujours au Buena Vista Lodge & Adventure, il y a une activité qui vaut le détour, c’est d’aller profiter des sources thermales chaudes de Guanacaste. On plonge dans l’une des cinq piscines chauffées naturellement, dans un cadre absolument enchanteur. Les propriétaires du lieu ont eu la bonne idée de mettre un bain d’eau glacée, ce qui permet de se faire une expérience « bains nordiques » en plein cœur du Costa Rica. On peut aussi se faire un enveloppement avec de la qui provient directement du volcanique voisin. Ah oui, et pour rendre l’expérience encore plus le fun, il y a un bar juste à côté des piscines. Un spa nature avec un petit cocktail à base de guaro, l’alcool national, c’est encore plus relaxant!

Voir les 4 singes

Certains collectionnent les pokémons, moi j’ai décidé de collectionner les singes du Costa Rica. Mon défi est cela dit plus facile à relever puisqu’il n’existe que quatre variétés de singes au Costa Rica : le singe capucin, le singe hurleur, le singe-écureuil et le singe araignée. Au cours de mes deux séjours, j’ai réussi à voir ces quatre variétés. Si vous êtes plus ambitieux que moi, essayez de faire pareil avec les oiseaux, mais armez-vous de patience, il en existe plus de 800 espèces!

Pour l’amour du café

Il y a du café au Costa Rica, et du très bon! Une des méthodes d’infusion qui est traditionnelle et permet d’obtenir un breuvage très aromatisé, c’est celle qui consiste à utiliser un chorreador, un appareil tout ce qu’il y a de plus simple, mais qui permet de faire un café authentique. Le café moulu est déposé dans une sorte de poche en coton et l’eau chaude est directement versée sur le café. Le résultat dans la tasse est tout simplement parfait, toutes les saveurs sont préservées, c’est à essayer. Et on trouve des chorreadors un peu partout à l’achat, si on veut continuer à se faire des cafés à la costaricaine une fois rentré à la maison. Pour ceux qui veulent prendre un bon café dans un lieu très sympathique, direction le café La Mancha, c’est à San José qu’on trouve cet établissement qui a ouvert au début de l’année 2016. Autre bonne adresse à retenir celle de Cafeoteca, un endroit on l’on déguste et où on peut acheter du café de partout au pays. Si vous voulez vivre l’expérience 100 % café, le mieux est d’aller visiter une plantation de café, la plupart d’entre elles offrent des visites guidées ainsi que des dégustations.

Le marché central

C’est un véritable labyrinthe que le marché central de San José, cette vaste institution fondée en 1880, et dans laquelle on a plaisir à se perdre. Il y a un côté « souk » dans ce marché, on chemine à travers ce lieu, un des plus animés en ville, les yeux grands ouverts. On trouve en effet absolument de tout, breloques pour touristes, épices, fruits et légumes, objets artisanaux... Il faut absolument aller s’assoir à un des nombreux petits restaurants qui servent les plats traditionnels comme le casado. On prend place à l’une des tables à côté d’autres clients déjà en train de manger, on fait connaissance, c’est convivial, multi générationnel, pas du tout dispendieux et très bon!

Manger à San José

Il faut bien dire les choses, le Costa Rica n’est pas un pays qui a une grande réputation en ce qui concerne la gastronomie. On parle d’ailleurs plus souvent de cuisine que de gastronomie costaricaine. C’est en effet une cuisine familiale, roborative qui fait la part belle au riz, aux haricots, aux tortillas et autre plantain. Si l’on veut précisément goûter cette cuisine traditionnelle, le restaurant Nuestra Tierra à San José est un établissement parfait. On y va pour l’ambiance populaire, pour le décor, un capharnaüm organisé, mais surtout pour goûter un les classiques du pays.

Pour ceux qui veulent goûter une cuisine authentique, mais revisitée avec une grande finesse, il y a le restaurant Al Mercat que l’on trouve dans le quartier Escalante. Également à San José. Les propriétaires s’approvisionnent exclusivement de produits frais du marché et le chef Jorge Cordero réussit avec un talent certain à proposer une cuisine moderne d’une grande subtilité, entre tradition et renouveau.

Remerciements : Bureau du tourisme du Costa Rica

Nos coups de coeur du Costa Rica

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter