POLITIQUE

Contrats à la SIQ: le gouvernement annonce deux vérifications (VIDÉO)

16/11/2016 10:21 EST | Actualisé 16/11/2016 11:06 EST

Le gouvernement libéral à Québec annonce deux vérifications en réaction aux allégations de fraude impliquant la Société immobilière du Québec (SIQ). La vérificatrice générale examinera tous les contrats de 2003 à 2012 et la firme Raymond Chabot Grant Thornton analysera tous les baux en cours.

La Coalition avenir Québec (CAQ) a déposé une motion en ce sens aujourd'hui à l'Assemblée nationale. En mêlée de presse, le président du Conseil du Trésor, Carlos Leitao, a indiqué que les libéraux allaient voter en faveur de celle-ci. Le gouvernement souhaite seulement y ajouter un dernier paragraphe pour que la vérificatrice générale se concerte avec les services policiers au moment de rendre publique son enquête, question d'éviter de nuire à la leur.

Motion de la CAQ

« Que l'Assemblée nationale donne le mandat au Vérificateur général du Québec de faire une vérification de l'optimisation des ressources liées à la vente d'actifs par la Société immobilière du Québec entre 2003 et 2012 et qu'elle mandate également le Vérificateur général du Québec de procéder à une vérification de tous les contrats et de toutes les ententes incluant les baux conclus entre les ministères et organismes du gouvernement du Québec et les entreprises de George Gantcheff. »


M. Leitao a ajouté que la vérificatrice générale, Guylaine Leclair, a déjà fait une vérification semblable alors qu'elle travaillait pour la firme Accuracy. « C'est ironique, ça va faciliter les choses », a-t-il indiqué.

Vérification des baux actuels

Aujourd'hui, la Société québécoise d'infrastructure (SQI), anciennement la SIQ, a signé un contrat avec la firme Raymond Chabot Grant Thornton pour l'aider à faire l'analyse de tous les baux actuellement en vigueur.

« Ce sera une analyse systématique de tous les baux présentement en vigueur entre la SQI et les différents entrepreneurs », a assuré Carlos Leitao.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter