DIVERTISSEMENT

Le 7e art envahit la station balnéaire de Los Cabos

12/11/2016 05:38 EST | Actualisé 12/11/2016 05:39 EST

C’est à quelques encablures seulement de la marina de Cabo San Lucas que la 5e édition du Festival du film de Los Cabos a repris ses quartiers. On retrouve les vedettes hollywoodiennes sur le tapis rouge installé devant le tout nouvel édifice culturel en forme de gros cube prénommé Pabellón. De là, certains ont pu reconnaître Dennis Quaid ou le jeune Jacob Tremblay, de passage au festival.

Monica Bellucci et Oliver Stone ont déjà foulé les lieux la veille. Tous les deux ont reçu les éloges de la manifestation cinématographique. Un prix de carrière pour la sublime Italienne Bellucci qui accompagnait la présentation de On The Milky Road d’Emir Kusturica et un hommage au vétéran américain Stone dont une partie de sa filmographie est aussi au programme avec son dernier-né Snowden.

D’autres vedettes connues se succèdent durant les cinq jours du festival qui a déjà reçu depuis sa première édition en 2012 bon nombre de personnalités comme Edward Norton, Liam Neeson, Gael García Bernal ou Reese Witherspoon. Du Québec, Denys Arcand, Xavier Dolan, Jean-Marc Vallée, Denis Villeneuve sont déjà venus faire leur tour lors des années précédentes. Cette fois, on attendait Kim Nugyen, mais le cinéaste a dû annuler sa présence au dernier moment pour un conflit d’horaire. Son dernier-né Two Lovers and a Bear est au menu du festival.

Los Cabos est une jolie station balnéaire de la Basse-Californie ensoleillée et nichée entre de hautes montagnes semi-désertiques où se logent de luxueuses villas qui font le bonheur des millionnaires. En seulement cinq ans, les organisateurs du festival – avec à sa tête son dynamique directeur Alonso Aguilar Castillo – ont réussi à faire des lieux autre chose qu’une simple destination de luxe avec en prime un petit côté Croisette. Du 9 au 13 novembre, le meilleur du cinéma envahit les rues et ruelles d’une riche programmation de films avec volet compétitif en provenance du Mexique, des États-Unis et du Canada.

Parmi les nombreux choix, il y a les valeurs sures, les films qui ont déjà brillé un peu partout à travers les festivals de la planète: Jackie de Pablo Larraín mettant à l’affiche Natalie Portman dans le rôle de Jackie Kennedy, Captain Fantastic de Matt Ross, American Honey d’Andrea Arnold, Aquarius de Kleber Mendonça Filho, Lion de Garth Davis, Voyage of Time de Terrence Malick ou La Tortue rouge de Michael Dudok De Wit.

Des œuvres moins connues, mais qui méritent aussi leur place au panthéon, telles Beauties of the Night de María José Cuevas, William, the new judo master de Ricardo Silva et Omar Guzmán, Soy Nero de Rafi Pitts, Operation Avalanche de Matt Johnson et The Other Half de Joey Klein. En tout, 45 productions des trois pays d’Amérique du Nord composent la chaire et les os du festival de Los Cabos.

L’article a été écrit grâce à l’invitation du Festival du film de Los Cabos.