POLITIQUE

Énergie Est: Ottawa nomme 4 membres temporaires à l'ONÉ pour des consultations

20/10/2016 03:43 EDT | Actualisé 20/10/2016 03:44 EDT
Radio-Canada

Ottawa nomme quatre membres temporaires pour mener des consultations auprès du public et des communautés autochtones qui pourraient être touchées par la construction du pipeline Énergie Est.

Mais les nouveaux commissaires chargés de remplacer les trois personnes qui siégeaient sur le panel d'évaluation du projet de pipeline et qui ont démissionné dans la controverse n'ont pas encore désignés.

Dans un communiqué, jeudi, le ministre des Ressources naturelles, Jim Carr, annonce que Damien Côté, du Québec, Ronald Durelle, du Nouveau-Brunswick, Wilma Jacknife, de l'Alberta, et Alain Jolicoeur, de l'Ontario, auront comme tâche de consulter la population tout au long du tracé de l'oléoduc.

M. Carr note que trois nouveaux commissaires chargés de l'évaluation d'Énergie Est, parfaitement bilingues, devraient être nommés dans les prochaines semaines.

Les trois commissaires Roland George, Jacques Gauthier et Lyne Mercier, de l'ONÉ, chargés d'étudier le projet Énergie Est, avaient dû se récuser en septembre en raison d'allégations de conflit d'intérêts. Le "National Observer" avait révélé que les commissaires Gauthier et Mercier avaient rencontré l'ex-premier ministre Jean Charest, alors que celui-ci était consultant pour TransCanada.

Depuis leur démission, le processus d'évaluation du plus important projet de pipeline au Canada a été mis sur la glace.

On ignore encore si l'ONÉ reprendra le processus du début en raison de la récusation. Le comité de l'ONÉ devait fournir son rapport de recommandations en mars 2018. Le gouvernement de Justin Trudeau s'accordait six mois supplémentaires, ce qui permettait une décision au plus tard en septembre 2018.

Voir aussi:

Énergie Est: manifestation durant les audiences à Montréal

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter