POLITIQUE

Conduite et légalisation de la marijuana: des ministres s'inquiètent

14/10/2016 07:22 EDT | Actualisé 14/10/2016 07:23 EDT

L'intention du gouvernement de Justin Trudeau de légaliser la marijuana soulève des inquiétudes chez des élus provinciaux en matière de sécurité routière.

À la conclusion d'une réunion des ministres responsables de la justice et de la sécurité publique à Halifax, trois élus provinciaux ont souligné, vendredi, l'incidence que pourrait avoir la légalisation du cannabis sur les cas de conduite avec facultés affaiblies.

La ministre fédérale de la Justice, Jody Wilson-Raybould, a rappelé à ses homologues provinciaux et territoriaux qu'un comité fédéral soumettra ses recommandations le mois prochain quant à la légalisation de la substance. Ottawa compte toujours légiférer à cet effet au printemps, a-t-elle assuré.

Le procureur général de l'Ontario, Yasir Naqvi, a parlé de l'enjeu de la conduite avec facultés affaiblies à l'occasion d'une conférence de presse, vendredi. Il a maintenu que le gouvernement ontarien était soucieux de prévoir des mesures pour protéger les jeunes et minimiser les risques.

Le ministre de la Sécurité publique de Colombie-Britannique, Mike Morris, a renchéri, affirmant que la sécurité routière représentait une "inquiétude primordiale".

Quant à la ministre néo-écossaise de la Justice, Diana Whalen, elle dit plutôt prioriser la santé publique.

De son côté, le ministre québécois de la Sécurité publique, Martin Coiteux, s'est dit préoccupé par "la destination finale" de la drogue et par "la transition entre le moment actuel et ce que seront les nouvelles dispositions".

VOIR AUSSI:

Légalisation du cannabis: Pour ou Contre?

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter