BIEN-ÊTRE

Quatre villes québécoises parmi les meilleures pour les femmes au Canada

13/10/2016 02:03 EDT | Actualisé 13/10/2016 04:04 EDT
d3sign via Getty Images
Pretty office lady is using digital tablet, standing against illuminated highrise corporate buildings at night time.

Les villes de Québec, Gatineau, Montréal et Sherbrooke font partie des meilleures villes canadiennes pour les femmes.

C'est toutefois la ville de Victoria, en Colombie-Britannique, qui prend le premier rang du palmarès dressé par Kate McInturff, chercheuse principale du Centre canadien de politiques alternatives, qui a classé les plus grandes régions métropolitaines du pays.

Mme McInturff a expliqué avoir examiné l'écart entre les hommes et les femmes pour ce qui est de l'accès à la sécurité économique, la sécurité personnelle, l'éducation, la santé et les positions de leadership dans les grandes villes canadiennes.

La ville de Québec est la mieux classée dans la province, au quatrième rang du palmarès canadien. Gatineau, Montréal et Sherbrooke suivent respectivement en cinquième, sixième et septième positions.

Selon Mme McInturff, la première place de Victoria est attribuable en majeure partie à la représentation des femmes en politique. La ville compte une femme à sa tête et est la seule municipalité de l'étude à avoir plus de femmes que d'hommes dans son conseil. Victoria avait d'ailleurs pris le premier rang en 2015 également.

C'est la ville de Windsor, en Ontario, qui se classe au 25e et dernier rang, en raison du peu de femmes dans des rôles de leadership, un écart plus grand que la moyenne dans l'accès à l'emploi et le pourcentage de femmes vivant dans la pauvreté, comparativement aux hommes.

L'étude révèle par ailleurs que les femmes ont plus de risques que les hommes d'être victimes de crimes violents.

"Pour la première fois depuis que c'est étudié, les femmes courent maintenant plus de risques que les hommes d'être victimes de crimes violents, en raison des taux toujours aussi élevés d'agressions sexuelles", a expliqué Mme McInturff.

Selon elle, les statistiques citées dans l'étude marquent "le début de la conversation, et non la fin" et "les villes en ont beaucoup à apprendre les unes des autres".

L'étude indique également que certains écarts se referment.

Les femmes forment maintenant 48 pour cent de la main-d'oeuvre au Canada et elles ont la même probabilité d'avoir fait des études postsecondaires que les hommes.

Le rapport souligne aussi que des projections de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) indiquent que la réduction de l'écart entre les hommes et les femmes en matière d'emploi pourrait ajouter 160 milliards $ au produit intérieur brut (ou 8 pour cent) d'ici 2030.

Les dix meilleures villes pour les femmes au Canada

1. Victoria

2. Kingston, Ontario

3. London, Ontario

4. Québec

5. Gatineau

6. Montréal

7. Sherbrooke

8. Saint-Jean, Terre-Neuve-et-Labrador

9. Vancouver

10. Halifax

VOIR AUSSI:


L'effet du regard masculin ordinaire sur les femmes expliqué en BD



Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter