NOUVELLES

Premier essai: Volvo S90 & V90 2017

07/10/2016 07:00 EDT | Actualisé 07/10/2016 07:11 EDT
Volvo

Volvo a annoncé que, d'ici la fin de 2016, toutes les voitures européennes de sa série 90, soit la V90 familiale, la S90 berline et l’utilitaire XC90, seront équipés de la technologie de communication de voiture à voiture, avertissant les conducteurs quand ils approchent de dangers sur la route. Ce système permet notamment aux autres voitures équipées de la même façon d’envoyer et de recevoir des avertissements.

Ces alertes comprennent notamment l'envoi de messages de mauvaises conditions routières, ce qui permettra aux conducteurs d’être plus vigilants sur ces portions de route. La voiture alertera aussi les autres véhicules dans un rayon rapproché qu’un danger potentiel est détecté, et qu’elle a activé ses feux de détresse, comme dans des conditions de brume par exemple,

Ce système de communication de voiture a un double avantage. Non seulement la technologie rend plus sécuritaires les routes pour tous les conducteurs, mais elle sera un élément essentiel du développement des voitures autonomes. Les voitures, en communiquant entre elles dans un rayon de distance donné, pourront alors évaluer les dangers potentiels, et aviser les autres. Mais dans une génération supérieure, le réseau pourrait même utiliser les autres voitures pour détecter des objets ou des véhicules en mouvement dans un rayon donné.

Prenons l’exemple d’un virage sans visibilité. Une première voiture passe, repère un obstacle sur le bas-côté de la chaussée (dans ce cas, un camion de livraison arrêté par exemple). Elle enregistre l’information et la diffuse dans un rayon de 500 mètres aux autres véhicules autonomes qui arrivent à la même intersection. Ces voitures seront alors en mesure de planifier leur déplacement en conséquence. Évidemment, il faudra encore plusieurs années avant que la communication de voiture à voiture n’enregistre ce type de données, mais on y travaille.

La technologie est basée sur l’informatique en nuage. En d’autres termes, la voiture ne communique pas directement avec les véhicules qui l’entourent. Ce sont plutôt des informations récoltées qui sont ensuite envoyées dans un espace commun, où les autres voitures iront les chercher. Cette méthode limite notamment les possibilités de piratage d’un véhicule spécifique. Évidemment, les voitures devront aussi être équipées d’une connexion internet.

Volvo n’est pas la première compagnie de voiture à lancer cette technologie. Mercedes-Benz offre déjà un système de communication basé sur l’infonuagique dans plusieurs de ses véhicules de Classe E, et Audi a équipé ses voitures de capteurs capables de parler aux feux de circulation de certaines villes.

Toyota a également son propre système de communication voiture à voiture, mais les voitures de Toyota communiquent directement sur une fréquence de 760MHz.

Notons que Cadillac, Jaguar et Land Rover ont tous révélé qu'ils travaillent également sur une technologie similaire qui sera testée et mise en œuvre au cours des années à venir. Ne restera plus ensuite qu’à trouver un canal de communication commun à toutes les marques.