BIEN-ÊTRE

Une pub Calvin Klein crée la controverse dans le métro de Montréal (VIDÉO)

06/10/2016 11:27 EDT | Actualisé 06/10/2016 12:44 EDT

Une publicité pour lingerie de la marque Calvin Klein affichée dans la station de métro Berri-Uqam à Montréal sème la controverse dans la métropole a indiqué le journal Métro.

Selon le quotidien, «Projet Montréal juge «dérangeante» et «sexiste» cette publicité qui peut être aperçue par les usagers se trouvant sur le quai Angrignon».

C'est la pose, considérée comme hypersexualisée des mannequins qui semble déranger dans ce dossier. Sur l'affiche, on peut voir deux tops féminins, l'une le dos nu, avec une moue sensuelle, et l'autre, jambes écartées, soutien-gorge en dentelles noires, qui semblent prendre un selfie dans une pose suggestive. Là où le bat blesse, c'est que les deux tops masculins, eux, sont habillés...



La STM a indiqué au Journal Métro «que les publicités qui sont affichées dans le réseau du métro ou les bus sont toutes analysées pour qu’elles soient conformes au Code canadien des normes de la publicité.»

Si des plaintes sont déposées à l'encontre de la publicité et si elles sont [fondées, les Normes canadiennes de la publicité (NCP) pourraient demander à Calvin Klein de modifier la publicité et même de la retirer], explique la journaliste du Metro.

Ce n'est pas la première fois que la marque américaine fait parler d'elle à la suite d'une campagne particulièrement sexy. On se souvient notamment de la campagne du printemps dernier dans laquelle on peut voir Kendall Jenner presser un pamplemousse afin de lui donner la forme d'un sexe féminin.

Autres campagnes Calvin Klein qui ont semé la controverse

Calvin Klein's 2016 Spring Ad Campaign

INOLTRE SU HUFFPOST

Les polémiques mode les plus marquantes