NOUVELLES

Olymel investit 3 millions $ à Vallée-Jonction et crée ainsi 160 emplois

05/10/2016 11:07 EDT | Actualisé 05/10/2016 11:08 EDT
Getty

Olymel a annoncé jeudi un investissement de 3 millions $ à son établissement de transformation de porc de Vallée-Jonction, en Beauce, ce qui mènera à la création de 160 emplois.

Cet investissement permettra l'installation d'une table de désossage de fesses de porc, une nouvelle activité pour cet établissement.

L'entreprise avait annoncé en août dernier qu'elle cessait ses activités de désossage de fesses de porc à son usine de Saint-Hyacinthe, ce qui avait provoqué la suppression de 340 emplois. Le porte-parole d'Olymel avait alors expliqué que ces activités allaient être réalisées "là où c'est plus logique, (soit) dans les usines où on fait de l'abattage et de la découpe". On avait alors souligné que l'usine de Vallée-Jonction, entre autres, était également plus près, géographiquement, des établissements de surtransformation qu'elle devait alimenter.

Des travaux de réaménagement de la salle de découpe et d'entreposage de produits frais réfrigérés devront être effectués et débuteront en novembre. Ils se poursuivront jusqu'en février 2017, sans qu'il soit nécessaire d'interrompre les activités courantes de l'établissement, a précisé Olymel.

Le président-directeur général de l'entreprise, Réjean Nadeau, a précisé que l'ajout des 160 nouveaux emplois portera à près de 1200 le nombre d'employés de l'établissement de Vallée-Jonction.

L'usine d'Olymel à Vallée-Jonction dessert notamment le marché japonais, pour lequel elle produit du porc frais réfrigéré. L'établissement alimente également en matières premières l'usine de surtransformation de porc de Saint-Henri-de-Lévis.

Déjà publié sur Le HuffPost:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter