POLITIQUE

Salaire minimum à 15 $: le gouvernement veut noyer le poisson, craint Létourneau

28/09/2016 11:49 EDT

Le refus du gouvernement Couillard de débattre dès maintenant du salaire minimum à 15 $ déçoit le président de la CSN Jacques Létourneau, qui se demande pourquoi le Québec ne pourrait le hausser à ce niveau puisque l'Alberta, qui traverse une période économique difficile, vient de le faire.

Le Parti québécois et Québec solidaire insistent depuis des mois pour que des pas en ce sens soient franchis. Et la plus récente tentative de Québec solidaire pour faire en sorte qu'une commission parlementaire étudie au moins la question a été battue en brèche par les députés libéraux, qui ont voté contre une motion en ce sens.

Interrogé mercredi à Lévis, au conseil confédéral de sa centrale, le président de la CSN s'est dit déçu, mais en même temps pas surpris de l'attitude du gouvernement Couillard dans le dossier du salaire minimum à 15 $.

Le 22 août dernier, pourtant, le premier ministre s'était dit ouvert à faire le débat, à la condition que tous les points de vue soient entendus. Les petites et moyennes entreprises, notamment, sont extrêmement réticentes à une telle hausse du salaire minimum, évoquant même des pertes d'emplois s'il était haussé à ce niveau.

M. Létourneau soupçonne que le gouvernement veut noyer le débat sur le salaire minimum à 15 $ dans un plus grand ensemble, soit dans le cadre d'un débat sur un revenu minimum garanti, soit par le biais d'autres programmes.

VOIR AUSSI:

Philippe Couillard

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter