NOUVELLES

François Hollande promet de fermer le camp de réfugiés de Calais avant la fin de l'année

26/09/2016 08:43 EDT | Actualisé 26/09/2016 10:59 EDT

Le camp de migrants à Calais doit être complètement démantelé d'ici la fin de l'année, a déclaré le président de la France, François Hollande, lundi, dans une tentative pour souligner les efforts de son gouvernement socialiste visant à régler cette question avant l'élection présidentielle du printemps prochain.

M. Hollande, qui visitait Calais la première fois depuis son arrivée au pouvoir en 2012, a affirmé que le camp surnommé "la Jungle" était une urgence humanitaire.

Selon les autorités françaises, quelque 7000 personnes vivent dans des conditions sordides près du port de Calais dans l'espoir de se rendre au Royaume-Uni. Les groupes d'aide parlent plutôt de 10 000 personnes.

Le président Hollande, qui songe à briguer de nouveau la présidence, est vivement critiqué par ses rivaux de la droite et de l'extrême droite, qui voient le camp comme le symbole de son incapacité à gérer la crise des migrants qui ébranle l'Europe.

L'ancien président Nicolas Sarkozy, qui est candidat à la course à l'investiture du parti de droite Les Républicains, avait promis la semaine dernière à Calais qu'il serait capable de remédier au problème en quelques mois en rétablissant des contrôles frontaliers stricts partout en France.

La France est membre de l'espace Schengen, un territoire libre de frontières internes en Europe, ce qui n'est pas le cas du Royaume-Uni.

Dans un discours livré devant les policiers chargés d'assurer la sécurité à Calais, François Hollande a promis de fermer "la Jungle" avec "méthode et détermination" afin que d'autres camps n'apparaissent pas près de la ville ou ailleurs en France et de s'assurer que les autorités britanniques fassent aussi leur part dans ce dossier.

Le gouvernement français avait annoncé cet été un plan pour répartir les migrants dans différents centres à travers le pays où ils pourraient présenter une demande d'asile, sans toutefois fournir d'échéancier précis pour la réalisation de ce projet.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

La «Jungle» de Calais