POLITIQUE

Nestlé achète un puits convoité par une municipalité

22/09/2016 08:19 EDT | Actualisé 22/09/2016 08:19 EDT

Une petite communauté en croissance du sud-ouest de l'Ontario qui voulait assurer son approvisionnement en eau potable pour les années à venir en achetant un puits s'est fait damer le pion par le géant Nestlé, qui embouteille de l'eau dans la région.

Le coût de la transaction, qui a été conclue le mois dernier, n'a pas été dévoilé.

Nestlé dit qu'elle n'avait « aucune idée » que l'autre offre en lice pour le site de la compagnie d'eau Middlebrook était celle du comté de Wellington. La multinationale a laissé tomber toutes les conditions qui étaient attachées à son offre d'achat initiale en 2015, lorsqu'elle a vu qu'il y avait un autre acquéreur potentiel.

Nestlé a acheté le puits pour la « future croissance » de son usine d'embouteillage située à proximité à Aberfoyle.

Le ministère ontarien de l'Environnement a qualifié la transaction de « privée ».

Critiques

Les frais peu élevés imposés aux embouteilleurs par la province, soit 3,71 $ pour chaque million de litres prélevés, ont fait les manchettes le mois dernier.

La première ministre Kathleen Wynne a qualifié ces frais de dépassés et a demandé à son ministre de l'Environnement Glen Murray de passer en revue les règles concernant l'embouteillage d'eau en Ontario.

tlé, de son côté, peut continuer à pomper l'eau de son puits à Aberfoyle pendant que la province examine sa demande de renouvellement de permis, qui est échu depuis juillet.

(Avec PC)

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter