POLITIQUE

Une coalition contre l'interdiction des pitbulls à Montréal (VIDÉO)

21/09/2016 01:19 EDT | Actualisé 22/09/2016 07:05 EDT

Un trio d'avocats a fondé un groupe de pression qui se porte à la défense des chiens de type pitbull. La Coalition pour la promotion de la sécurité des personnes et des chiens (CPSPC) dénonce le projet de règlement que s'apprête à voter la Ville de Montréal pour interdire ce type de chien sur son territoire.

Les avocats Geneviève et Julius Grey de même que Sabrina Sabbah ont ainsi fondé la coalition qui vise à prévenir la discrimination envers certains types de chiens et à améliorer la sécurité des citoyens.

« Nous sommes contre la loi proposée qui viserait à interdire une race de chien spécifique, et nous avons avec nous des experts, des chiffres et des données qui viennent prouver que le bannissement n'est pas la solution », déclare Mme Sabbah par voie de communiqué.

Réfutant les études citées par la Ville qui militent en faveur d'une interdiction de ce genre de chien sur le territoire de Montréal, la coalition s'appuie sur des études qui démontrent que le bannissement de ces chiens n'a pas amélioré la sécurité des personnes en Ontario.

La coalition préconise un travail de prévention afin d'éviter les morsures de chien, plutôt que de procéder de manière coercitive contre les chiens et leurs maîtres.

« Nos élus ont la chance de faire de Montréal une ville à l'avant-garde en matière de gestion animalière », avance le communiqué de la coalition. « Et c'est ce que les fondateurs de la Coalition souhaitent du plus profond de leur cœur. »

Appuyée par une trentaine de signataires, la coalition prévient que le règlement va « redéfinir la réputation humaniste et tolérante dont jouit la métropole ».

Voir aussi:


Marche pour la défense des pitbulls à Montréal (16 juillet 2016)


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter