DIVERTISSEMENT

Simon Morin, rockeur à l'œuvre

21/08/2016 03:26 EDT | Actualisé 21/08/2016 03:26 EDT
Facebook / Simon Morin

Fervents de rock québécois, Simon Morin s’en vient.

Le chanteur n’a jamais réellement ralenti la cadence depuis sa première participation à Star Académie, en 2009. À l’époque, il avait été du groupe des vingt finalistes avant le début du concours, mais n’y avait finalement pas accédé. Son passage à Rock’n Road, à MusiquePlus, en 2010 , sa deuxième tentative à Star Académie, en 2012 (d’où il a été évincé à la première semaine de compétition) et son crochet à La voix, en 2015 ( il s’était rendu à l’étape des quarts de finale) n’ont pas porté fruit.

La saison 2016-2017 sera celle de la préparation et du lancement de son premier album et, si on en croit le principal intéressé, ça va brasser.

«Avec La voix, j’ai voulu réaffirmer mon statut de rockeur, affirme Simon Morin. Je prends vraiment le temps de bien faire mon premier album, je veux qu’il soit parfait, à la hauteur de mes attentes. Et j’ai des attentes très hautes!»

Rock moderne

Avant d’être récemment repêché par les troupes du label Mp3 disques, Simon Morin a multiplié les spectacles de reprises, mais le Montréalais de 27 ans trépigne désormais à plancher sur son propre matériel. Il définit sa musique comme étant du «rock d’aujourd’hui», refusant de se comparer à Éric Lapointe, Martin Deschamps ou autres qui évoquent le style au Québec.

Morin puise ses influences dans les sonorités de Maroon 5, Nothing But Thieves, Muse, Gavin DeGraw, Matchbox 20, et s’est récemment farci l’intégrale de Radiohead. Il dit aspirer à des sons peut-être moins naturels et plus électros. Son premier extrait, Elle veut, dont le texte est signé Lynda Lemay, peut déjà être acheté sur iTunes.

«Je ne veux pas juste des murs d’amplis de guitares qui ‘entrent dedans’, signale l’artiste. C’a trop été fait. On veut y aller avec une autre approche, plus moderne.»

Simon Morin est ouvert à toutes les collaborations possibles. Vous grattez la guitare, écrivez, et auriez un morceau à lui proposer? Contactez-le via les réseaux sociaux, il se fera un plaisir de tendre l’oreille. Il annoncera prochainement d’autres associations prestigieuses de la même trempe que Lynda Lemay, mais attend que ces noms soient officiellement certains de se retrouver sur l’album avant de dévoiler quoi que ce soit.

Il rédige lui-même quelques lignes et compose quelques accords avec le soutien de ses complices Jay Lefebvre (à la réalisation) et Jean-Sébastien Baciu. Qu’importe que ses propres créations ou celles des autres se retrouvent sur son disque, Simon Morin ne tient qu’à présenter le meilleur répertoire, celui qui le fera lui-même vibrer. Et il ne s’impose aucune pression pour la date de sortie de l’œuvre.

«L’album va sortir quand il sera vraiment parfait, s’exclame-t-il en pouffant de rire. D’ici le début de l’an prochain, mais s’il n’est pas lancé d’ici les prochains six mois, d’ici le début 2017, on offrira un autre extrait ou des vidéos pour faire patienter les gens.»

Sans complexes

Principalement connu grâce aux téléréalités que sont La voix et Star Académie, Simon Morin craint-il que ce bagage ne lui colle toujours à la peau comme un boulet trainerait à ses pieds? Pas le moins du monde, tranche-t-il avec assurance.

«Les gens savent ce que j’ai fait. Dans le milieu de la musique, c’est devenu un running gag, entre les chanteurs et chanteuses. On se dit : «Hein, tu n’as pas fait La voix?» C’est devenu plus étrange de ne pas y avoir participé que l’inverse! Je ne vois pas ça négativement. J’ai fait Star Académie, mais je ne suis pas resté jusqu’à la fin. Je suis peut-être étiqueté, mais je pense que ça me permet peut-être de rejoindre un public plus large encore.»

Le musicien lance aussi un message à ses détracteurs. «Et, s’il y en a que ça dérange, ne m’écoutez pas. C’est plate, mais il y en a d’autres qui vont m’écouter et, à un moment donné, vous n’aurez pas le choix de m’écouter, parce que vous allez trouver ça bon. Je ne veux pas être arrogant, mais je veux faire de la bonne musique, je vais en faire, et ça plaira à qui ça plaira. Et je dirais la même chose si je n’avais pas fait Star Académie et La voix. Selon moi, ce sont de beaux tremplins, mais je ne suis pas toujours en train de me rabattre là-dessus. Les gens m’en parlent et ça me fait plaisir, parce que c’a été des expériences enrichissantes pour moi. Je l’assume pleinement, je suis super fier d’avoir fait ce que j’ai fait, et j’ai juste hâte de tripper avec de la bonne musique!»

Simon Morin se produit le 21 août, à l’International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu, à 15h20 (Scène Hydro-Québec) et 19h (Scène Étoile Tim Hortons), si la température le permet.

Consultez sa page Facebook pour connaître toutes ses actualités.

VOIR AUSSI:



10 artistes de musique électronique à découvrir