NOUVELLES
19/08/2016 09:11 EDT | Actualisé 19/08/2016 09:12 EDT

Ventes de voitures électriques au Canada : une hausse spectaculaire

Courtoisie

Les ventes de véhicules électriques au pays ont connu une progression fulgurante depuis le début de l’année, progressant de 54 % durant les six premiers mois de l’année en comparaison avec la même période en 2015. Il est vrai que les chiffres absolus sont encore assez timides, mais la tendance est définitivement à la hausse.

LIRE AUSSI

Chevrolet Volt et Mazda CX-3 2016, véhicules verts de l’année au pays

Concrètement, on compte actuellement un peu plus de 22 651 véhicules électrique ou branchables immatriculés au pays. La comparaison avec les voitures à essence n’est certes pas favorable (il se vend annuellement plus de 1,8 million de véhicules au Canada), mais la hausse est cependant significative même si le nombre réel de véhicules est marginal.

Sans surprise, c’est le Québec qui domine le classement avec le plus de véhicules électriques immatriculés : 4 689 unités totalement électriques, et 5 757 PHEV (hybride branchable). On estime le parc automobile québécois à un peu plus de 5,5 millions de véhicules.

L’Ontario suit de loin avec 7 212 unités, alors que la Colombie-Britannique est au 3e rang avec 4 097. Quant aux autres provinces, elles ne sont pas du tout au même niveau, seule l’Alberta excédant les 500 unités immatriculées avec 533.

Sans surprise, c’est la Chevrolet Volt qui est la plus vendue avec 7 387 unités. Au Québec, elle se place d’ailleurs en première position, loin devant la Nissan Leaf. En Ontario, étonnamment, c’est la Tesla Model S qui trône au sommet du palmarès avec 1 998 unités roulant sur les routes, neuf de mieux que la Chevrolet Volt. La Tesla S est d’ailleurs deuxième au pays avec 4 396 voitures vendues, contre 4 348 Nissan Leaf.

Ces données, compilées par le site web Fleet Carma, risquent cependant de varier au cours des prochains mois, puisque le gouvernement ontarien a modifié considérablement ses incitatifs financiers à l’achat d’une voiture électrique.

Ainsi, une Tesla Model S qui était auparavant admissible à une aide financière de 8 500 $, ne reçoit désormais plus que 3 000 $ à l’achat, tandis que les Chevrolet Volt et Nissan Leaf pourront valoir une aide financière d’un peu plus de 12 000 $ à leurs futurs acheteurs. Ailleurs au pays, les incitatifs sont demeurés inchangés.

Voir aussi:

Les voitures électriques les plus vendues en 2014