POLITIQUE

Bardish Chagger devient leader parlementaire en remplacement de Dominic LeBlanc (VIDÉO)

19/08/2016 02:13 EDT | Actualisé 20/08/2016 12:04 EDT

OTTAWA – Le premier ministre Justin Trudeau a élevé la nouvelle députée et ministre Bardish Chagger au poste de leader du gouvernement.

Chagger, la députée de 36 ans de Waterloo en Ontario, est la première femme à tenir cette position.

bardish chagger

En conférence de presse, la nouvelle leader a dit que le premier ministre et elle avaient eu une « excellente conversation » le jour d’avant et qu’elle allait travailler très fort pour remplir son rôle.

« C’est une opportunité extraordinaire, a-t-elle dit. J’ai été impliquée dans le processus politique toute ma vie. Je sais à quoi la démocratie devrait ressembler. La démocratie devrait être d’engager un dialogue avec les Canadiens. »

Elle sera responsable de négocier l’agenda du gouvernement à la Chambre des communes ainsi que la personne ressource pour toutes les réformes de la Chambre.

Les libéraux ont promis de rendre le Parlement plus favorable à la vie de famille, en éliminant les séances vendredis par exemple. Trudeau a aussi laissé entendre qu’il y aurait une période de questions par semaine dédiée au premier ministre, ce qui lui laisserait plus de temps pour ses obligations à l’extérieur d’Ottawa.

Chagger, qui reste également la ministre des Petites entreprises et du Tourisme, remplace Dominic LeBlanc, un député du Nouveau-Brunswick de longue date, comme leader du gouvernement.

Un mandat mouvementé

LeBlanc devient ainsi le ministre permanent des Pêches et Océans Canada – un portfolio qu’il a dû prendre sous son aile après la démission de Hunter Tootoo. Ce dernier a quitté le cabinet et le caucus libéral en mai, après une relation « inappropriée » avec une jeune employée et il a cherché à traiter sa dépendance à l’alcool.

Le mandat de LeBlanc comme leader du gouvernement n’a pas été de tout repos. Il a été critiqué pour avoir suggéré que l’aide médicale à mourir ne serait pas un vote libre avant d’en avoir discuté avec le caucus.

Il a aussi été tenu responsable d’avoir introduit la motion 6 en mai, qui limitait les débats parlementaires et enlevait des droits aux partis d’opposition. La mesure était vue comme une réponse au vote surprise sur le projet de loi sur Air Canada, que les libéraux ont failli échapper.

Les tensions au Parlement ont culminé après l’introduction de cette mesure qui a ensuite mené à l’affaire du « elbowgate ». LeBlanc a retiré la motion 6 par la suite.

S’adressant aux médias, la nouvelle leader a dit qu’elle allait continuer de « relever la barre » afin d’avoir un Parlement plus ouvert.

« Je n’ai jamais été étrangère au dur labeur. Je crois au travail acharné et je suis prête à relever le défi. Quiconque me connaît vous dira à quel point je travaille fort. »

Chagger a été élue en octobre dernier. Elle avait auparavant travaillé comme assistante dans la circonscription de Kitchener-Waterloo de l’ancien député libéral Andrew Telegdi.

VOIR AUSSI :

Les 15 députés qui ont servi le plus longtemps (2016)
< br>

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter