POLITIQUE

La CAQ interdirait le burkini, dit Nathalie Roy

17/08/2016 02:30 EDT | Actualisé 17/08/2016 02:37 EDT

QUÉBEC – La CAQ n’hésiterait pas à bannir le burkini sur les plages du Québec, dit sa porte-parole en matière de laïcité, Nathalie Roy.

Interpellée mercredi sur l’interdiction dans certaines villes de France de ce maillot musulman qui couvre tout le corps, Nathalie Roy n’a pas mâché ses mots.

Le Québec devrait «absolument» interdire le burkini, estime la députée de Montarville.

«Je pense qu’il n’y a pas une femme au Québec, à qui vous montrez une image du burkini, qui va dire qu’une personne le porte en tout état de cause et qui est très heureuse de ça, lance-t-elle. Pour moi, pour ma formation politique, cet attirail-là, cet accessoire-là, c’est une ségrégation à l’égard des femmes et c’est dire que le corps de la femme est impur, qu'il faut cacher la femme. Voyons donc! On ne vit pas dans une société aussi arriérée.»

Plus tôt mercredi, la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre, a affirmé que les chartes des droits et libertés du Canada et du Québec empêcheraient le gouvernement de légiférer sur la question. «Je suis convaincue que madame St-Pierre aimerait voir sa fille porter un burkini; que quelqu’un lui impose de porter un burkini», rétorque Nathalie Roy avec sarcasme.

«Écoutez, ce n’est pas dans notre culture, ce n’est pas dans notre religion, ce n’est pas dans nos valeurs», poursuit-elle.

Pour Nathalie Roy, le Québec pourrait contourner les chartes des droits et libertés, notamment en ayant recours à la clause dérogatoire. «Mais ça prend, d’abord et avant tout, un courage politique de vouloir le faire», dit-elle.

La députée caquiste a même rappelé le passage du premier ministre Philippe Couillard en Arabie saoudite pour expliquer son inaction dans le dossier. Philippe Couillard a travaillé comme médecin dans le royaume saoudien il y a une vingtaine d’années, puis comme conseiller du ministre de la Santé du pays de 2009 à 2011.

«Est-ce qu’il y en a des burkinis en Arabie saoudite? Monsieur Couillard a vécu là, quand même, dit-elle. Lui, peut-être que ça ne l’offense pas, mais qu’il demande à une femme si ce n’est pas offensant de voir des burkinis.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Les citations politiques de l'année 2016