BIEN-ÊTRE

Entretien - Hervé Leroux ou la vraie histoire des célèbres robes à bandes

16/08/2016 02:23 EDT | Actualisé 16/08/2016 02:58 EDT
Ali Mahdavi

Hervé Leroux est un monstre sacré de la mode. Qui ne le connaît pas? Ou plus exactement qui ne connaît pas ses iconiques robes à bandes qu'il signait Hervé Léger avant de perdre sa griffe et son nom? Retour sur le parcours d'un créateur brillant et inspirant qui n'a de cesse de se réinventer avec une force hors du commun. Il a été le premier invité du volet Conférences du Festival Mode & Design emmené par Stéphane Le Duc, lundi 15 août au soir.

Nous avons interviewé le créateur à l'enthousiasme contagieux qui a toujours rêvé de poser ses valises à Montréal. C'est chose faite désormais.

« Je suis comme Scarlett, donnez-moi un drap, je ferai une robe! » - Hervé Leroux

Hervé Leroux en quelques dates

1957: année de naisssance d'Hervé Leroux dans le nord de la France. À 18 ans, il entre à l'École des Beaux Arts de Paris. Sa carrière, il la débute comme coiffeur chez Maniatis. Des cheveux, tout naturellement il se dirige vers la création de chapeaux. Le jeune Hervé est un manuel au talent qui se révèle chaque jour un peu plus.

En 1980, il rencontre Karl Lagerfeld. Trois jours après avoir soupé chez une amie commune, il rejoint l'équipe du Kaiser qui est chargé de la création de Fendi à Rome. Lorsque Karl Lagerfeld entre chez Chanel, Hervé y fait son entrée à ses côtés en tant que designer senior. La révolution est en marche.

En 1985, il lance sa propre griffe Hervé Léger.

«Léger n'est pas mon nom », explique Hervé né Leroux, «Karl trouvait que Leroux ce n'était pas assez léger, alors ce fut Léger.».

Les fameuses robes iconiques à bandes Hervé Léger adorées des femmes

Suzy Menkes qualifiera les fameux modèles dans les pages du Herald Tribune: «a recipe for nineties» - «la clé des années 90». Ces robes à bandes nécessitent des heures de couture et sont de vraies prouesses d'architecture qui magnifient la silhouette.


Historique !!!! Bravo Jean André !

A photo posted by Herve Leger Leroux (@hervelleroux) on


«On pourrait dire que j'ai copié les pharaons», dit en riant Hervé Leroux. Au cours de shows mémorables - qui ont vu défiler à la fin de années 80 Cindy Crawford, Eva Herzigova ou encore Naomi Campbell, les top modèles de la grande époque - le créateur imprime sa marque avec génie. Ses robes sont plebiscitées par les femmes les plus en vue de la planète. Parmi elles, Monica Bellucci, fidèle, qui a posé pour le designer il y a 2 décennies et dernièrement.



«Ce que les femmes aiment de mes robes? C'est qu'elles les rendent belles! »

La perte du nom Hervé Léger

Des investisseurs peu scrupuleux revendent la marque après l'avoir fait prospérer. Hervé Leroux ne s'entendra pas avec le nouvel acquéreur. Il y a 15 ans, Hervé reprend son nom de naissance Leroux et crée depuis des robes aux plissés somptueux sous le nom de Léger Leroux.

« Ce fut extrêmement douloureux de perdre mon nom et ma griffe. Il y a même des jours où je me demande si je m'en suis remis. J'ai même voulu tout abandonner, mais ma soeur avec laquelle je forme un tandem merveilleux m'a poussé. Je me suis remis en selle dans la foulée, et d'ailleurs je n'ai jamais raté une collection.»


Hervé Leroux et sa soeur ci-dessous.


En route pour la conference

A photo posted by Herve Leger Leroux (@hervelleroux) on


«Si vous voulez une vraie robe Hervé Léger, venez chez Leroux!» - tel un slogan, cette phrase résume à elle seule la perte du nom d'Hervé Léger. «Aujourd'hui, tout le monde créé des robes à bandes, mais je suis le seul à détenir le secret de fabrication.» - glisse Hervé Leroux dans un sourire.

La mode: un sacerdoce

«La mode, c'est un truc de fou, il faut travailler sans cesse. Il faut avoir la foi. Ce qui m'anime? C'est la robe que je n'ai pas encore créée! C'est elle qui m'anime et qui me donne l'énergie de poursuivre et d'aller toujours plus loin!» - explique Hervé Léger - qui avoue faire de nouvelles rencontres passionnantes via Instagram.

La dernière en date: Desiree Mattsson, photographe et mannequin- qui signe les derniers shooting d'Hervé Léger Leroux, tout simplement sublimes!



Un modèle tiré de la collection automne-hiver 2016-2017 qui démontre tout le génie du créateur qui n'a pas fini de nous surprendre et de nous époustoufler.



Styles de soirée: le cocktail d'ouverture du 16e Festival Mode & Design


À VOIR