DIVERTISSEMENT

Théâtre Prospero: Une saison 2016-2017 entre succès et découvertes

12/08/2016 02:26 EDT | Actualisé 12/08/2016 02:31 EDT
Prospero

Le Théâtre Prospero a dévoilé jeudi les créations de sa saison 2016-17. En tout, 11 productions, présentées dans les deux salles de l’institution de la rue Ontario, viendront rythmer le milieu dramaturgique pour les semaines et les mois à venir.

En ouverture le 12 septembre, le succès Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès qui sera présenté ici dans une version particulière puisque le public sera invité à découvrir l’œuvre sur une ruelle avant de se diriger à l’intérieur du théâtre. Deux actrices françaises d’exception, Anne Alvaro et Audrey Bonnet, feront le voyage de l’Hexagone jusqu’en ville pour livrer une prestation sensuelle du texte culte de l’auteur parisien à l’origine écrite pour deux hommes.

Du 4 au 22 octobre, La Campagne de l’Anglais Martin Crimp, une œuvre au langage coupé au scalpel s’attardant sur la fragilité et la futilité des comportements humains. Avec Delphine Bienvenu, Victoria Diamond et Justin Laramée. Suivra du 8 au 26 novembre, Les ossements du Connemara, dernier volet de la fameuse trilogie de Leenane de l’Irlandais Martin McDonagh mettant à l’affiche la réalisatrice Micheline Lanctôt qui reviendra fouler les planches après 23 ans d’absence.

Les metteurs en scène Marie-Josée Bastien et Michel Nadeau offriront du 24 janvier au 11 février Act of God sur deux couples d’amis dont les existences s’effondrent après une tragédie. L’œuvre forte, cruelle et polyphonique aborde les liens invisibles qui unissent les personnages en pleine remise en cause existentielle.

Don Juan brouille du noir

Toujours en hiver, Prospero proposera du 28 février au 25 mars une relecture d’un grand mythe avec Don Juan revient de la guerre du dramaturge allemand Ödön von Horváth. Dans les habits de l’impénitent séducteur, le comédien Maxime Audet jouera un Don Juan à la dérive revenu à Berlin après la Première Guerre mondiale afin de retrouver une fiancée disparue. Dans cette nouvelle quête de rédemption, notre héros peu glorieux rencontrera sur son passage un florilège de femmes émancipées interprétées par Évelyne de la Chenelière, Kim Despatis, Marie-France Lambert, Pascale Montpetit, Évelyne Rimpré et Mylène St-Sauveur.

Quant à Far Away de Caryl Churchill, ce sera l’occasion en avril prochain de voir une adaptation du court texte, mais ô combien jouissif, de l’avant-gardiste Caryl Churchill, auteure bien connue du théâtre anglais qui vécu à Montréal une grande partie de sa vie.

D’autres pièces seront au programme, notamment dans la salle intime réunissant des œuvres qui méritent d’être reconnues comme la fausse comédie romantique Blink, La Cloche de verre issu de l’unique roman signé par la grande poétesse américaine Sylvia Plath ou Big Shot du génial Vancouvérois et Montréalais d’adoption, Jon Lachlan Stewart.

Pour tous les détails sur la programmation du Prospero, c'est ici.

INOLTRE SU HUFFPOST

Votre été culturel en quelques dates hors de Montréal