NOUVELLES

Des blessures olympiques trop douloureuses pour être oubliées

11/08/2016 09:52 EDT | Actualisé 12/08/2016 01:19 EDT
PASCAL PAVANI via Getty Images
BARCELONA, SPAIN - AUGUST 3: Derek Redmond(L) of Great Britain is helped by an unidentified person 03 August 1992 in Barcelona, Spain after suffering an undetermined injury during a second round heat of the men's 400-meter run at the 1992 Summer Olympics. Redmond, who ran the fastest qualifying time in the first round of the 400 meters 02 August 1992, grabbed his right hamstring at the 180 meter mark of the heat, and hopped the remaining 220 meters and collapsed at the finish line. (Photo credit should read P PAVANI/AFP/Getty Images)

AVERTISSEMENT: LES IMAGES PEUVENT CHOQUER


On se rappelle souvent des athlètes olympiques pour leurs triomphes. Mais parfois, ils endurent des moments de douleur qui sont tout simplement trop grands pour être oubliés.

Un de ces moments est survenu mercredi, lorsque l'haltérophile arménien Andranik Karapetyan s'est blessé au coude lors de l'épreuve olympique des moins de 77 kg, à Rio.

Il n'est pas le premier à subir une blessure aussi dévastatrice.

Voici quelques athlètes qui ont enduré des moments qui sont tout simplement trop douloureux pour être oubliés:


  • Samir Ait Said, 2016
    Scott Halleran/Getty Images
    À Rio 2016, le gymnaste français Samir Aït-Saïd est mal retombé et s’est brisé la jambe gauche.
  • Samir Ait Said, 2016
    Scott Halleran/Getty Images
  • Samir Ait Said, 2016
    Scott Halleran/Getty Images
  • Andreas Toba, 2016
    Tim Clayton-Corbis/Getty Images
    Le gymnaste allemand Andreas Toba a subi une blessure au genou, mais a tout de même réussi à terminer l'épreuve.
  • Andreas Toba, 2016
    Tim Clayton-Corbis/Getty Images
  • Andreas Toba, 2016
    Tim Clayton-Corbis/Getty Images
  • Andranik Karapetyan, 2016
    Stoyan Nenov/Reuters
    L'haltérophile arménien Andranik Karapetyan s'est blessé au coude lors de l'épreuve olympique des moins de 77 kg.
  • Andranik Karapetyan, 2016
    Stoyan Nenov/Reuters
  • Andranik Karapetyan, 2016
    Stoyan Nenov/Reuters
  • Jaehyouk Sa, 2012
    Grigory Dukor/Reuters
    L'haltérophile sud-coréem Jaehyouk Sa s'est disloqué le coude en tentant de soulever 164 kg à Londres, en 2012.
  • Jaehyouk Sa, 2012
    Grigory Dukor/Reuters
  • Jaehyouk Sa, 2012
    Laurence Griffiths/Getty Images
  • Lazaro Borges, 2012
    Quinn Rooney/Getty Images
    Le sauteur à la perche cubain Lazaro Borges a passé proche de se blesser sérieusement lorsque sa perche a brisé lors des JO de 2012.
  • Lazaro Borges, 2012
    Quinn Rooney/Getty Images
  • Lazaro Borges, 2012
    Quinn Rooney/Getty Images
  • Katie Glynn, 2012
    Daniel Berehulak/Getty Images
    New Zealand field hockey player Katie Glynn suffered a head injury after a Dutch opponent hit her with her stick in a semifinal game at the 2012 London Games. La joueuse de hockey sur gazon néo-zélandaise Katie Glynn a subi une blessure à la tête après qu'une joueuse néerlandaise l'a frappée avec son bâton.
  • Katie Glynn, 2012
    Indranil Mukherjee/Getty Images
  • Janos Baranyai, 2008
    Phil Walter/Getty Images
    L'haltérophile hongrois Janos Baranyai a subi une blessure grave à son coude lors de l'épreuve olympique des moins de 77 kg, en 2008.
  • Janos Baranyai, 2008
    Phil Walter/Getty Images
  • Janos Baranyai, 2008
    Phil Walter/Getty Images
  • Kerri Strug, 1996
    Henri Szwarc/Getty Images
    La gymnaste américaine Kerri Strug s'est blessée à la cheville lors d'une épreuve de saut à la perche en 1996. Après s'être blessée à son permier essai, elle a persévéré, et a atteri sur une seule jambe lors de son deuxième essai, au grand plaisir de la foule.
  • Kerri Strug, 1996
    Boston Globe/Getty Images
  • Kerri Strug, 1996
    Boston Globe/Getty Images
  • Derek Redmond, 1992
    Patrick Durand/Getty Images
    L'athlète a tenu à terminer la demi-finale du 400 m des Jeux de 1992. Blessé à l'ischio-jambier de la jambe droite après avoir parcouru 180 m, Derek Redmond s'est relèvé et a tenté de finir le tour de piste. Son père qui l'a rejoint et l'a soutenu jusqu'à la ligne d'arrivée.
  • Derek Redmond, 1992
    Sankei Archive/Getty Images
  • Derek Redmond, 1992
    Pascal Pavani/Getty Images
  • Greg Louganis, 1988
    Katsumi Kasahara/AP via CP
    American diver Greg Louganis was the picture of Olympic toughness when he hit his head on the end of a diving board at the 1988 Summer Olympics in Seoul. Louganis received five stitches, then dove again and won a gold medal.
  • Greg Louganis, 1988
    Pascal Rondeau/Getty Images

VOIR AUSSI: