NEWS

Un policier américain est accusé d'avoir soutenu le groupe armé État islamique

03/08/2016 11:14 EDT | Actualisé 03/08/2016 11:14 EDT
Marcel Jolibois via Getty Images
USA, Washington DC, Capitol

WASHINGTON - Un policier de la région de Washington D.C. est accusé d'avoir soutenu le groupe armé État islamique.

La police fédérale américaine, le FBI, affirme que ce policier est le premier membre des forces de l'ordre du pays à être accusé de terrorisme.

Le policier de 36 ans, Nicholas Young, avait apparemment acheté des cartes-cadeaux d'une valeur de 250 $ US pour permettre au groupe djihadiste de se procurer des logiciels de communication. Il a plutôt remis ces cartes à un agent du FBI.

Des documents révèlent que Young était dans la mire des forces de l'ordre depuis 2010 et qu'il s'est rendu en Libye à deux reprises en 2011, quand il aurait tenté de rejoindre les rebelles qui voulaient détrôner Mouammar Kadhafi.

Des responsables ont assuré que Young ne représentait pas une menace réelle.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

VOIR AUSSI :