BIEN-ÊTRE

Une journée en plein air à Laval

13/07/2016 02:41 EDT | Actualisé 13/07/2016 02:41 EDT
Sarah-Émilie Nault

Une rivière bleutée, douce et calme. Un petit vent parfait qui aide légèrement à pagayer. Une enfilade de paysages sauvages, des îles à contourner ou à découvrir en pique-nique ou en courtes randonnées. Et des amis qui, tour à tour, se regardent l'air franchement étonné. Je ne me trouve ni dans une contrée lointaine ni dans un petit paradis isolé: me voici à moins de 30 minutes de Montréal, au coeur de la ville de Laval, pourtant en pleine et parfaite nature.

Par delà les rivières

De retour d'une journée de plein air à Laval, les photos que j'ai partagées sur les réseaux sociaux font réagir. Et pour les bonnes raisons. C'est que, tout comme moi il n'y a pas si longtemps, peu de gens savent que tout près de Montréal se cachent de petites perles toutes calmes en pleine nature. Si je m'étais déjà rendue au Parc de la rivière des Milles-Îles auparavant, je l'avais fait si rapidement que j'avais oublié à quel point l'endroit est unique. Et si calme. En kayak cette fois, et sous un soleil qui semblait n'avoir défié les nuages bien gris que pour nous, mon petit groupe et moi avons fait glisser nos embarcations sur l'eau puis avons pagayé à notre rythme, le menton en l'air pour ne rien manquer de ce moment parfait.

Si le Parc de la Rivière-des-Milles-Îles reçoit 150 000 visiteurs annuellement, ce n'est pas sans raison; les circuits imaginés sur la rivière des Milles-Îles – dont l'ensemble a été baptisé l'Odyssée – permettent de saisir, un coup de pagaie ou de rame à la fois, l'étendue, la quiétude et la splendeur sauvages de l'endroit. Tout cela à à peine quelques minutes de la ville.

Carte imperméable de balade autoguidée en mains, le circuit Le Grand Duc de 7,5 km pour lequel nous avons opté nous a permis de bien bouger, de faire quelques arrêts-randonnées sur de petites îles, de dîner sur une table à pique-nique dressée sur l'Île aux fraises et de profiter à la fois du soleil, de la faune, de la flore et du paysage. (Pour un repas gourmand et santé, on ne manque pas de se procurer précédemment une boîte à lunch À la Boîte à Fleur)

Pédaler et déguster

Belle initiative que celle du Rallye des rivières qui, depuis 2013, propose aux cyclistes de parcourir et de découvrir la ville de Laval autrement, sur deux roues. C'est muni d'un carnet de randonneur (que l'on se procure au C.I.Eau et au bureau de Tourisme Laval) comprenant cartes, questions et propositions d'activités de découverte tout au long des 5 différents circuits, qu'on se lance dans l'aventure en dénichant les bornes explicatives reliées au rallye. Une façon créative de devenir «gardien des rivières» en perçant les divers secrets de la rivière des Milles Îles et des alentours en vélo, tel que nous avons eu le plaisir de le faire, en voiture, en moto ou encore en randonnée. (Le circuit complet de près de 70 km se parcourt quant à lui en voiture.)

Bien sûr, tout au long de cette balade lavalloise à vélo, de petits arrêts gourmands s'imposent. À la fromagerie du vieux St-François d'abord, où une vingtaine de délices au fromage de chèvre n'attendent qu'à être goûtés, tels les yaourts et gelatos de lait de chèvre et les divins fromages (en grains, bouchées d'amour, douce moitié, ail et persil, Cheddar, poivre rose ou encore herbes de Provence).

Puis chez Talie Chocolat, ma nouvelle adresse préférée, parce que chocolatée, artisanale et doucement installée dans une maison centenaire. «Plus qu'une chocolaterie, l'endroit se veut un lieu de confort, de détente...», nous a expliqué la chocolatière propriétaire Nathalie La Haye. Une femme passionnée et créative à souhait qui s'est rendue étudier chez le célèbre maître chocolatier français Valrhona et qui mise sur les mignons personnages de Talie et ses amis pour rendre l'expérience aussi ludique que gourmande. (Il faut absolument goûter à ses brownies et ses biscuits au chocolat, son chocolat au lait glacé, ainsi qu'à ses fraises du Québec trempées dans le chocolat. Et que dire de ses amandes caramélisées au sirop d'érable et enrobées de chocolat!)

Cette journée de plein air et de petits plaisirs gourmands s'est terminée sur la jolie terrasse du restaurant et auberge Les Menus-Plaisirs, un cocktail bien froid à la main (sans culpabilité, car nous avions bougé toute la journée) et en bonne compagnie. Les calmars et le pavé de saumon aux agrumes du menu bistro ont su boucler, avec délice, cette étonnante escapade lavalloise à la fois active et gourmande.

-----------

Envie d'en savoir plus sur l'histoire de l'eau potable à travers notre belle – bien que parfois tristounette – planète? Une visite à l'intéressant musée C.I.Eau (Centre d'interprétation de l'eau) s'impose. Musée, exposition interactive, laboratoire, manipulations, rallye, visite guidée de la station d'eau (salle des pompes et génératrice alimentant près de 100 000 personnes) s'appliquent à sensibiliser jeunes et moins jeunes au gaspillage à travers l'histoire de l'eau potable. (http://www.cieau.qc.ca/)

-Pour en savoir plus sur Laval et ses environs: http://www.tourismelaval.com/

Une journée en plein air à Laval

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter