NOUVELLES

7 fois où des hymnes nationaux ont été malmenés

13/07/2016 04:19 EDT | Actualisé 13/07/2016 04:33 EDT

La diplomatie ou le doigté ne sont pas toujours au rendez-vous lors de l'interprétation des hymnes nationaux pendant les événements sportifs mettant aux prises Américains et Canadiens. Et personne n'a le monopole des faux-pas en ces moments solennels. Quelques incidents marquants de la petite histoire du sport professionnel:

18 oct. 1992: l'unifolié à l'envers à Atlanta


25 avril 2005: quand ça ne va vraiment pas...


22 avril 2008: les Montréalais n'aiment pas les Bruins


19 avril 2009: ...et Saint-Louis n'aime pas Montréal


18 nov. 2014: les Torontois s'y connaissent en hymne


7 mai 2016: pressé de jouer, Dwyane?


12 juillet 2016: quand un «Ténor» détonne


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Hymnes nationaux ratés