POLITIQUE

Québec donne plus d'argent pour l'école à la maison

12/07/2016 06:32 EDT | Actualisé 12/07/2016 06:33 EDT
Getty

Le gouvernement Couillard va doubler le budget octroyé aux commissions scolaires pour l'enseignement à la maison. Le ministère de l'Éducation va accorder un million de dollars de plus pour la prochaine rentrée scolaire.

Un texte de Jean-Philippe Robillard

Dès septembre, le montant qu'accorde le ministère de l'Éducation pour chaque élève scolarisé à la maison va passer de 616 $ à 1000 $ par année. C'est une augmentation de 62 %. Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, veut s'assurer que les commissions scolaires jouent leur rôle et supervisent adéquatement l'apprentissage des enfants qui sont scolarisés par leurs parents.

«On veut s'assurer que [les commissions scolaires] soient en mesure de faire le suivi. On veut [...] augmenter la capacité des commissions scolaires à faire cette supervision-là, [l'école à la maison, NDLR] notamment pour s'assurer qu'il y ait bel et bien scolarité.» - Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport

Au cours des dernières années, le ministère de l'Éducation avait pourtant réduit de 28 % la subvention pour chaque élève qui était scolarisé à la maison.

Québec prend cette décision alors que plusieurs parents des communautés juives hassidiques de Montréal se tournent vers l'école à la maison pour se sortir de l'illégalité. En septembre, c'est plus de 600 enfants juifs hassidiques, des communautés Satmar et Viznitz, qui seront inscrits à la Commission scolaire English-Montréal et qui seront scolarisés à la maison. La présidente de cette commission Angela Mancini affirmait récemment avoir besoin de nouvelles ressources pour faire face à la demande. « Il va falloir qu'on mette du personnel supplémentaire pour faire la vérification des portfolios par exemple. C'est un défi d'assurer qu'on a les ressources pour pouvoir les suivre. »

Depuis plusieurs années, les parents d'une communauté catholique de Joliette, La Mission de L'Esprit-Saint, inscrivent leurs enfants auprès d'une commission scolaire et font l'école à la maison, faute de pouvoir avoir leur propre école. Une initiative copiée par les communautés juives hassidiques de Montréal.

Pour l'année scolaire 2014-2015, on comptait officiellement environ 1300 enfants scolarisés à la maison. Avec l'inscription des enfants des communautés juives hassidiques de Montréal, ce sont donc près de 2000 enfants qui recevront l'école à la maison à la prochaine rentrée scolaire.

Dans un rapport d'enquête d'avril 2015, le Protecteur du citoyen recommandait au ministère d'examiner les pratiques d'évaluation des projets éducatifs et des différentes méthodes qui pourraient être utilisées pour un meilleur suivi des apprentissages de ces enfants. Une porte-parole nous précisait récemment devoir se faire « insistante pour avoir des rencontres avec le ministère, pour avoir des discussions afin que les choses avancent ».

Voir aussi:


20 photos magnifiques du quotidien d'un père avec ses enfants


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter