NOUVELLES

Un retour du stand de limonade qui ne passe pas inaperçu!

10/07/2016 02:38 EDT | Actualisé 10/07/2016 02:38 EDT
Radio-Canada

Les deux fillettes qui vendaient de la limonade et qui avaient été expulsées par un agent de la Commission de la capitale nationale n'ont pas dit leur dernier mot.

Après avoir obtenu leur permis plus tôt cette semaine, elles étaient enfin de retour sur la promenade Colonel By, dimanche.

Elles sont devenues les entrepreneures spécialisées en vente de limonade les plus populaires au pays.

L'histoire d'Adela, 5 ans, et d'Eliza, 7 ans, a fait le tour de monde, lorsqu'un agent de la CCN les a forcés à démanteler leur stand la semaine dernière, faute de permis.

kiosque limonade

Dimanche matin, les fillettes étaient bien installées, mais cette fois-ci, elles souhaitent verser les fonds à un camp pour enfants atteints du cancer. Une cause qui tient à cœur à la petite Eliza.

«Les personnes qui ont le cancer, elles peuvent mourir, alors j'ai décidé de les aider.» — Eliza

L'un de leurs premiers clients ne fut nul autre que le maire d'Ottawa, Jim Watson.

« Elles ont passées au travers de plusieurs épreuves, c'était ma façon de féliciter leur travail », affirme-t-il.

Une histoire qui a fait le tour de la planète

kiosque limonade

Lara Andrews, la maman des jeunes filles, peine encore à croire que l'histoire a fait le tour de la planète.

«J'ai plusieurs amis en Europe, des amis en Allemagne, Angleterre et Irlande, et ils m'ont dit que c'était dans leurs journaux.» — Lara Andrews, maman des fillettes


Du Guardian, au Royaume-Uni, en passant par le Daily News, à New York, presque toute la planète anglo-saxonne a eu vent de l'histoire du « stand à limonade ».

Par ailleurs, les deux sœurs ne manquent pas d'ambition. « Quand je serai grande, je voudrais peut-être garder le stand de limonade », affirme Eliza, qui souhaite poursuivre ses tâches d'entrepreneure.

Selon le reportage de Jérôme Bergeron

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter