DIVERTISSEMENT

Le réalisateur de «Voyage au bout de l'enfer», Michael Cimino, meurt à 77 ans (VIDÉO)

04/07/2016 09:52 EDT | Actualisé 04/07/2016 10:32 EDT

Le cinéaste américain Michael Cimino, gagnant de cinq Oscars pour son film "Voyage au bout de l'enfer" (The Deer Hunter) en 1978, est décédé d'une cause inconnue à l'âge de 77 ans.

Le réalisateur a connu aussi bien l'apogée que le déclin de la période faste des succès hollywoodiens des années 1970.

Le coroner B. Kim a indiqué que la cause du décès de Michael Cimino, qui habitait à Beverly Hills, demeure pour l'instant inconnue.

Le cinéaste ne répondait pas aux appels téléphoniques de ses amis depuis quelques jours, selon un ami et ancien avocat du défunt, Eric Weissman. Ceux-ci ont donc alerté la police, qui a par la suite retrouvé l'homme mort dans son lit, samedi.

La pièce maîtresse de l'?uvre de Michael Cimino est "Voyage au bout de l'enfer", sorti en 1978, qui raconte les conséquences de la guerre du Vietnam sur l'industrie sidérurgique dans une petite ville de Pennsylvanie.

La production avait été acclamée par la critique, recevant par la suite cinq prix décernés par l'Académie des Oscar, notamment ceux pour le meilleur film et la meilleure réalisation.

Le film met en vedette Robert De Niro, Meryl Streep et Christopher Walken _ qui avait remporté un Oscar pour le meilleur acteur de soutien.

"Je n'oublierai jamais le travail que nous avons accompli ensemble. Il va (nous) manquer", s'est exprimé Robert De Niro par communiqué.

Plusieurs critiques culturels ont qualifié "Voyage au bout de l'enfer" de meilleur film américain produit depuis "Le Parrain" ("The Godfather"), paru six ans plus tôt.

Michael Cimino a aussi réalisé les films à succès "L'année du dragon" ("The Year of the Dragon") et "Le Sicilien" ("The Sicilian") dans les années 1980.

"La porte du paradis" ("Heaven's Gate"), qui a pris l'affiche en 1980, a toutefois jeté une ombre sur la carrière de Michael Cimino. Ce film fut considéré comme un désastre cinématographique et financier.

Le budget initial de la production était de 11,5 millions $, mais les dépenses ont atteint les 44 millions $ en tenant compte du marketing, une somme considérable pour l'époque.

Michael Cimino a néanmoins toujours défendu ce film comme un accomplissement artistique.

Clint Eastwood, un ami de longue date du défunt, avait défendu le cinéaste dans une entrevue accordée à la revue "Vanity Fair".

"Les carrières de George Lucas, qui a fait 'Howard... une nouvelle race de héros' ('Howard the Duck'), et de celui (Kevin Reynolds) qui a fait 'Un monde sans terre' ('Waterworld') n'ont pas été détruites", avait-il fait valoir.

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Ils sont décédés en 2016