NOUVELLES

Anticosti : l'eau pompée pour la fracturation hydraulique inquiète Greenpeace (VIDÉO)

04/07/2016 11:54 EDT | Actualisé 04/07/2016 11:54 EDT

Le quotidien Le Devoir révèle que Québec autorise le prélèvement de plus de 30 millions de litres d'eau dans les rivières d'Anticosti. L'eau servira à la réalisation des trois forages exploratoires pour lesquels le feu vert a été accordé le 16 juin dernier.

La société en commandite Hydrocarbures Anticosti, dont Québec est actionnaire, veut définir la cible d'une première fracturation hydraulique, prévue en 2017. Cette technique consiste à injecter dans le sous-sol de l'eau mélangée avec des produits chimiques, pour en extraire le gaz et le pétrole.

L'eau sera puisée dans des rivières qui abritent une population de saumon, considéré en voie de disparition par le Comité sur la situation des espèces en péril du Canada.

Greenpeace Canada estime que la fracturation hydraulique présente de grands risques environnementaux, notamment pour les mammifères marins.

patrick bonin

Patrick Bonin, responsable Climat-Énergie pour Greenpeace Canada.

«On va prélever de l'eau dans des rivières qui à certains moments sont à faible débit. Donc, il y a un stress potentiel supplémentaire sur les saumons, et ça, on n'en veut pas quand ils sont en voie de disparition.»

- Patrick Bonin, Greenpeace Canada

Sur la Côte-Nord, la MRC de la Minganie, le maire d'Anticosti et les communautés innues s'opposent fortement au projet. Ils ont créé une coalition le 20 mai dernier, pour dénoncer les travaux de forage sur l'île.

anticosti elus

Coalition des élus de la Côte-Nord à Anticosti

Pour sa part, la députée du Parti québécois de Duplessis, Lorraine Richard, estime qu'il faut aller de l'avant pour finalement déterminer le potentiel gazier et pétrolier de l'île.

Un texte de Louis Garneau, avec les informations de Charles Alexandre Tisseyre.

VOIR AUSSI:


Photos de l’île d'Anticosti (tirées du documentaire de Dominic Champagne)


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter