NOUVELLES

Des milliers de poissons ont été trouvés morts dans la rivière Yamaska

01/07/2016 05:50 EDT | Actualisé 01/07/2016 06:07 EDT
Facebook/Spotted : St-Hyacinthe

MONTRÉAL _ Des milliers de poissons ont été trouvés morts, jeudi soir, dans la rivière Yamaska, à la hauteur de Saint-Hyacinthe en Montérégie.

Plusieurs espèces ont été touchées par cet étrange phénomène que les scientifiques ne peuvent toujours pas expliquer.

De nombreux ménés ont été trouvés sans vie, tout comme des poissons de 15 à 20 centimètres de long.

Selon Christian Blanchette, coordonnateur régional d'Urgence-Environnement pour l'Estrie et la Montérégie, la mort des poissons remonterait à plusieurs jours.

Certains poissons ont été trouvés dans le fond de l'eau, décolorés et en état de putréfaction avancée, a-t-il rapporté en entrevue avec La Presse canadienne, vendredi.

Deux agents de la faune ont récolté des échantillons de poissons morts vendredi matin, dans l'espoir d'en apprendre davantage sur la cause de cette mortalité massive.

Des citoyens, qui ont alerté les autorités jeudi soir, croyaient

à tort que la source de ce fléau provenait d'entreprises situées dans le parc industriel de Saint-Hyacinthe, qui ont procédé à des vidanges de bassins de décantation jeudi.

Mais puisque la mort des poissons remonterait à plusieurs jours, M. Blanchette a rapidement éliminé cette hypothèse.

M. Blanchette devra se pencher sur plusieurs causes possibles dans les prochains jours, notamment une possible contamination de l'eau causée par des travaux réalisés à proximité de la rivière Yamaska, un déversement qui n'aurait pas été rapporté aux autorités ou une diminution draconienne du taux d'oxygène dans l'eau.

Voir aussi:

Quoi faire à Trois-Rivières?

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter