POLITIQUE

Des spécialistes de la santé publique prônent la légalisation de la marijuana

17/06/2016 09:13 EDT | Actualisé 17/06/2016 09:13 EDT
Radio-Canada.ca

Le Canada doit aller de l'avant avec la légalisation de la marijuana et mettre à jour ses politiques antidrogues. C'est la conclusion de plusieurs experts en santé publique réunis lors du colloque Tracer l'avenir des politiques sur les drogues au Canada jeudi à Toronto.

Un texte de Carl Sincennes

Selon eux, les différentes politiques antidrogues appliquées dans le monde sont un échec et elles ont été néfastes et coûteuses, plus particulièrement aux États-Unis et au Canada.

Le gouvernement fédéral a commis des erreurs, en particulier celui de Stephen Harper, selon Joanne Csete, professeure associée à l'Université de Columbia.

L'ancien gouvernement du Canada n'a pas soutenu des services complets pour des personnes qui s'injectent des drogues. L'ancien gouvernement était très opposé à cette idée de réduction du risque.

Joanne Csete, professeure associée à l'Université de Columbia

Légalisation en 2017

Le gouvernement Trudeau a promis de légaliser la marijuana au printemps 2017.

Comme la plupart des participants au colloque, Jordan Westfall, président de l'Association canadienne des consommateurs de drogue, croit que la légalisation est une bonne chose, mais qu'il faudrait aussi offrir un meilleur accès aux services de santé publique.

« Nous voulons réduire les temps d'attente. Iest important d'agir au bon moment quand quelqu'un veut arrêter de consommer », dit-il.

Donald McPherson, de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues, fait tout de même une mise en garde :

Cette industrie ne doit pas être motivée par le profit.

Donald McPherson, directeur de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues

Selon lui, l'industrie doit être bien régulée pour des questions de santé publique.

Voir aussi:

Quelques exemples de lois sur le cannabis dans le monde

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter