POLITIQUE

Le parc de Vimy pourrait devenir le parc Jacques Parizeau: la décision crée la controverse

16/06/2016 04:06 EDT | Actualisé 16/06/2016 04:06 EDT
PC

Une proposition qui semblait couler de source vient de tourner au vinaigre. Pour faire suite à une résolution adoptée par la Société d’histoire d’Outremont, l’arrondissement du même nom veut changer le nom du parc de Vimy pour le parc Jacques Parizeau. Tout cela dans le but d’honorer la mémoire de l’ancien premier ministre du Québec et surtout résident de longue date du quartier, décédé il y a tout juste un an.

« Au début on a ressenti de la déception et un choc, maintenant on trouve que c’est malavisé et une mauvaise décision », a décrié le directeur exécutif de la Fondation Vimy, Jeremy Diamond.

L’arrondissement vient tout juste de recevoir la permission du comité exécutif de la ville de Montréal pour aller de l’avant dans le changement de toponymie.

La proposition a des échos bien plus grands que le tout petit parc de quelques pieds carrés situé entre les avenues Peronne, Kelvin, Robert et de Vimy.

L’ancien chef par intérim du Parti libéral du Canada, Bob Rae, a ouvert la charge sur Twitter :

« Changer un parc de Montréal de Vimy à Jacques Parizeau — pendant le 100e anniversaire de la Première Guerre mondiale — une insulte pure et simple. »

Un collaborateur de l’émission The National à CBC, Andrew Coyne, a lui aussi formulé certaines réserves...

Un nom symbolique

Le parc de Vimy commémore la célèbre bataille du même nom qui a eu lieu le 9 avril 1917 dans le nord de la France durant la Première Guerre mondiale. À l’époque, plus de 10 000 soldats canadiens avaient été tués et blessés. « C’est une partie de l’identité canadienne, rappelle Jeremy Diamond. En changeant le nom du parc, on nous enlève l’opportunité de s’en rappeler. »

Sans enlever du crédit à l’ancien premier ministre, la Fondation Vimy propose plutôt de trouver un autre lieu, parc ou école à nommer pour honorer le politicien. L’organisme a écrit une lettre à l’arrondissement d’Outremont allant dans ce sens.

La proposition du changement de nom sera soumise pour adoption lors de la séance du conseil municipal le 20 juin prochain. Si la résolution est adoptée, « Monsieur » aura bel et bien un parc à son nom, envers et contre tous.

Aucun membre de l’arrondissement ni de la Société d’histoire d’Outremont n’a pu répondre à nos demandes d’entrevues.

VOIR AUSSI:

Jacques Parizeau en 10 citations marquantes


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter