BIEN-ÊTRE

Les meilleures villes où vivre au Canada en 2016, selon MoneySense (VIDÉO)

08/06/2016 04:56 EDT | Actualisé 09/06/2016 08:26 EDT

Il fait bon vivre au Québec, mais c'est encore mieux en Ontario, selon le classement 2016 des meilleures villes du Canada de MoneySense.

Des villes ontariennes occupent les trois premières places du classement, basé sur des facteurs comme le revenu moyen, la météo, le taux de criminalité et le prix de l'immobilier. Mais la Belle Province tire bien son épingle du jeu: sept villes québécoises figurent dans la liste des 25 meilleures villes canadiennes.

«Par-dessus tout, une bonne ville devrait être prospère, mais abordable. Elle devrait aussi être sécuritaire et il doit être facile de s'y déplacer. Et une météo clémente ne fait pas de mal. Qui veut porter un manteau huit mois par année?» a écrit le journaliste Mark Brown.

Voyez le palmarès des 25 meilleures villes où vivre au Canada selon MoneySense dans la galerie-photos ci-dessous:

Le texte se poursuit après la galerie.

Les meilleures villes où vivre au Canada selon MoneySense


Ottawa, Burlington et Oakville se retrouvent cette année en tête du classement. Boucherville, qui avait été nommée en 2015 la meilleure ville canadienne, a été reléguée au 5erang. Blainville, dans les Laurentides, vient juste après, tandis que les villes de Lévis et Québec occupent respectivement les 9e et 12e places.

Les autres villes québécoises figurant dans le peloton de tête sont , Rimouski (16e), Gatineau (17e) et Brossard (21e).

Ottawa est la seule grande ville canadienne à s'être taillé une place parmi les 25 meilleures villes. Toronto et Vancouver, qui font généralement bonne figure dans les listes des meilleures villes du monde, décrochent respectivement les 43e et 44eplaces. Montréal est cantonnée dans une piètre 161e position sur un total de 219 villes étudiées.

Mais quand on se compare on se console: les villes de Cap Breton, Truro et New Glasgow — toutes en Nouvelle-Écosse — se retrouvent tout en bas de la liste pour une deuxième année consécutive.

MoneySense produit aussi des classements séparés en se basant sur des facteurs spécifiques, comme les meilleures villes pour élever des enfants ou pour prendre sa retraite.

Vous pouvez constater tous les classements de MoneySense ici.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été adapté de l'anglais.