BIEN-ÊTRE

Elle pose en bikini après avoir survécu à la bactérie mangeuse de chair

08/06/2016 12:45 EDT | Actualisé 08/06/2016 12:46 EDT

Poser en bikini est un geste qui peut avoir une grande portée. C’est ce que prouve Aimee Copeland en publiant une photo d’elle à la plage sur Facebook.

Survivante de la bactérie mangeuse de chair, elle a perdu des parties de ses quatre membres à la suite de sa maladie. Mais elle n’a pas l’intention de laisser décourager par son nouveau corps.

« Ça m’a pris du temps pour être à l’aise avec mon nouveau corps et à l’accepter. Nous sommes tous faits d’imperfections et il y a tellement de beauté dans nos défauts. Les cicatrices bâtissent notre caractère! Ce n’est pas à propos de ce que qu’on a – mais plutôt de ce qu’on le fait avec ce qu’on a qui compte », a écrit la jeune femme de 24 ans sur Facebook.

Copeland a contracté la bactérie après s’être blessée avec une tyrolienne maison. « Quelque chose n’était pas normal dans ma jambe », a-t-elle raconté au magazine People. Transportée à l’hôpital d’urgence par son copain, elle a eu la vie sauve, mais la maladie lui a coûté des parties de ses quatre membres. Mais pas sa confiance en elle.

Aujourd’hui fière du corps qu’elle a, elle raconte au magazine avoir tout fait pour retrouver son autonomie et son sens de la beauté. « Je me suis promis ce jour-là que j’apprendrais comment faire une queue de cheval, raconte celle qui s’est fait dire par son physiothérapeute que la plupart des femmes dans sa condition préfèrent se couper les cheveux courts. Je me suis dit si tu en veux vraiment une – et ce sera peut-être dans 50 ans – tu vas trouver un moyen. »

Inspirant!

Des vétérans de l'armée des Etats-Unis amputés posent pour Michael Stokes