DIVERTISSEMENT

Ria Mae: une jeune chanteuse canadienne qui se démarque

03/06/2016 06:00 EDT | Actualisé 03/06/2016 06:01 EDT
JFCYR

La chanteuse d’adoption montréalaise Ria Mae (on prononce mai ou mé) est encore inconnue de nombreux Canadiens, mais ça ne devrait pas tarder avant que son nom résonne un peu partout au pays. Déjà, certains de ses vidéoclips ont été visionnés quelques millions de fois sur YouTube. Originaire d’Halifax, en Nouvelle-Écosse, elle s’est récemment associée à la maison de disque Sony Music pour proposer un long jeu éponyme pop-rock aux accents hip-hop et électro. Rencontre.

CBC Music l’a classée dans la catégorie «Next Big Thing» en 2015. Le single Clothes Off a également été sélectionné dans la catégorie meilleure chanson de l’année au Juno Awards 2016. D’ailleurs, Clothes Off a presque reçu une certification Platine au Canada. Une autre pièce, Gold, connaît passablement de succès. Il n’y a pas à dire, la carrière de Ria Mae a pris son envol.


«Cet album a commencé avec un séjour à Montréal et la volonté de tout recommencer, raconte l’artiste anglophone dans un café montréalais. Je voulais me défaire de toutes les règles que je m’étais imposées en musique […]. Je voulais créer du matériel différent de mes précédentes propositions, dont le EP Under Your Skin (2012). Je me sentais restreinte dans ma créativité, et venir dans cette ville était ma façon de me libérer.»

«J’avais trouvé un endroit chez un gentil couple, formé notamment de l’excellent guitariste Don Ross. C’est dans sa maison que j’ai écrit la majorité des chansons de l’album […] J’adore Montréal. C’est une ville très sexy et vivante. Je compte bien rester ici pour un bon moment. J’espère du même coup pouvoir apprendre le français.»

C’est d’ailleurs dans la métropole québécoise qu’elle a écrit les paroles de Clothes Off, ce succès qui lui a valu énormément de visibilité: «J’étais dans un bar inconnu de la ville un soir. Après avoir pris quelques verres de vin, je suis rentrée chez moi et j’ai pondu la chanson, entre 2h et 3h du matin. La sécheuse fonctionnait à ce moment. J’ai envoyé un rythme par-dessus le bruit de la machine… C’est un jour de chance, car j’aurais pu aussi sombrer dans le sommeil, comme de nombreuses autres fois!»

Classified et Bucket

Composé et écrit par Mae, puis réalisé par l’artiste hip-hop Classified, l’album a été enregistré dans un studio de la capitale néo-écossaise. «J’ai toujours voulu travailler avec Classified, indique Ria Mae. C’est une vraie célébrité sur la Côte-Est. Quand j’ai senti que j’étais enfin prête, je l’ai contacté et je lui ai présenté quelques maquettes… Il a bien aimé mon travail. J’ai ensuite enregistré une chanson à la fois, durant un an, quand j’avais l’argent nécessaire pour continuer. De son côté, de toute manière, il était occupé avec plein d’autres choses.»

L’album était pratiquement terminé quand un représentant de Sony Music a entendu l’une de ses pièces sur les ondes d’une radio commerciale. Il a senti tout de suite le potentiel et il a fait en sorte que le label et la chanteuse s’investissement dans un projet commun.

«Rien n’a changé, explique Ria Mae. On a juste décidé d’attendre un peu pour mieux planifier la sortie du disque. Je dois souligner que j’ai écrit un morceau (Thoughts On Fire) le jour où j’ai signé une entente avec Sony. J’avais travaillé si fort et j’ai attendu si longtemps qu’une occasion de la sorte se présente… Mais, ça, c’est au-dessus de mes espérances. Je ne pensais jamais me retrouver au sein d’une équipe si imposante, comme Sony.»


Depuis ses débuts, Ria Mae a offert des centaines de performances dans toutes sortes de salles au pays. Depuis 2015, elle a élargi son rayonnement çà et là en Amérique du Nord. Elle accède aussi à des salles de meilleure qualité et partage la scène avec des artistes respectés tels que Buck 65 et Elle King.

«En spectacle, je suis accompagné d’un musicien qui s’appelle Chuck Bucket. Batteur, il s’occupe aussi des différents échantillonnages utilisés durant la prestation. Il a parfois des allures de DJ! Il est très versatile. C’est vraiment le genre de musicien dont j’ai besoin. Pour le reste, j’essaie de respecter les ambiances et les arrangements de l’album. J’ai d’ailleurs hâte de retourner sur la route.»

//

Ria Mae

Ria Mae

Sortie le 3 juin

Sous étiquette Sony Music Canada

INOLTRE SU HUFFPOST

Une dizaine d'albums québécois à écouter pendant l'été