POLITIQUE

L'arrondissement Rosemont-Petite Patrie veut réduire ses limites de vitesse

01/06/2016 05:08 EDT | Actualisé 01/06/2016 05:09 EDT
Radio-Canada.ca

L'arrondissement Rosemont-Petite Patrie, à Montréal, veut réduire la vitesse sur ses grandes artères.

Si le ministère des Transports approuve la démarche, douze grandes artères verront leur vitesse limite passer de 50 à 40 km/h cet automne.

« Lundi, nous votons une demande de non-opposition au ministère des Transports, qui a trois mois pour nous répondre. Par la suite, nous pourrons planifier l'installation des panneaux de circulation », explique le maire de l'Arrondissement, François Croteau.

Si le ministère accepte, les automobilistes devront réduire leur vitesse en passant de l'arrondissement Villeray/St-Michel à celui de Rosemont-Petite-Patrie, puis pourront de nouveau accélérer en arrivant dans l'arrondissement du Plateau Mont-Royal.

La mesure touchera les douze artères suivantes :

  • Christophe-Colomb
  • Clark
  • De Lorimier
  • D'Iberville
  • Jean-Talon
  • Papineau
  • Parc
  • Rosemont
  • Saint-Laurent
  • Saint-Michel
  • Saint-Urbain
  • Viau

Toutefois, les voies de circulation portant un numéro de route provinciale, soit Saint-Denis (335), Sherbrooke (138) et Pie-IX (125) demeureront à 50 km/h.

Les 11 rues de l'arrondissement qui permettent de joindre les grandes artères verront quant à elle leur limite de vitesse réduite à 30 km/h, au même titre que les rues locales.

La police sera appelée à veiller que la nouvelle limite soit respectée, dit le maire Croteau.

«Nous, on devra travailler avec la police pour mettre en place une campagne de sensibilisation, rappeler, communiquer le plus possible.»

- François Croteau, maire de l'arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie

Les contraventions ne seront distribuées qu'en dernier recours, soutient le maire de l'arrondissement.

L'arrondissement dit vouloir améliorer la sécurité des déplacements en incitant les automobilistes à conduire plus lentement. Cette mesure fait suite à plusieurs autres adoptées par Rosemont-La Petite-Patrie depuis deux ans, comme l'interdiction de stationner aux intersections et l'aménagement de saillies de trottoir et de dos d'âne.

De son côté, l'arrondissement du Plateau Mont-Royal dit qu'il va suivre de près cette initiative, mais rien n'est prévu pour imiter Rosemont-La-Petite-Patrie pour le moment.

VOIR AUSSI:

Les meilleures scènes d'excès de vitesse au cinéma


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter