NOUVELLES

Fallait-il tuer le gorille Harambe? Un expert se prononce

30/05/2016 08:47 EDT | Actualisé 30/05/2016 09:17 EDT
Handout . / Reuters
Harambe, a 17-year-old gorilla at the Cincinnati Zoo is pictured in this undated handout photo provided by Cincinnati Zoo. REUTERS/Cincinnati Zoo/Handout via ReutersATTENTION EDITORS - THIS PICTURE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. REUTERS IS UNABLE TO INDEPENDENTLY VERIFY THE AUTHENTICITY, CONTENT, LOCATION OR DATE OF THIS IMAGE. THIS PICTURE IS DISTRIBUTED EXACTLY AS RECEIVED BY REUTERS, AS A SERVICE TO CLIENTS. FOR EDITORIAL USE ONLY. NO RESALES. NO ARCHIVES. TPX IMAGES OF THE DAY

Harambe, le gorille tué dans un zoo aux États-Unis après qu'un enfant soit tombé dans son enclos, ne cherchait pas à protéger ce dernier, estime un expert consulté par nos collègues du Huffpost Canada. Au contraire, selon lui, plusieurs raisons laissent croire que l'animal avait un comportement agressif.

Le 28 mai, un gorille du zoo de Cincinnati, dans l'est des États-Unis, a été abattu pour protéger un enfant tombé dans son enclos quelques minutes plus tôt. Les images montrant l'enfant se faire trainer dans l'enceinte de la grosse bête poilue ont été relayées sur les réseaux sociaux, puis ont suscité la colère de plusieurs.

Greg Tarry, directeur associé de l'Association des Zoos et Aquariums du Canada (AZAC), explique que le comportement du gorille se voulait agressif et non protecteur, contrairement à ce que plusieurs internautes sur la toile ont cru depuis l'apparition des images.

La position du gorille par rapport à l'enfant de 4 ans, après que celui-ci ait été trainé dans l'eau (voir vidéo ci-dessous), ne laissait présager rien de bon : c'était en réalité un signe de domination.

Tarry, qui a travaillé avec de nombreux animaux, y compris les gorilles, a suggéré qu'un certain nombre de facteurs ont contribué au comportement de Harambe.

«Ce fut un événement tout à fait anormal dans la vie de ce gorille, a-t-il dit. Harambe n'aurait jamais été confronté à une telle situation auparavant.»

«Si l'enfant avait été assommé, et n'avait pas fait un bruit après qu'il soit tombé dans l'enceinte, les choses auraient tourné autrement», explique Tarry, qui croit que la situation aurait pu être complètement différente avec un adulte.

La réaction des visiteurs qui ont assisté à la scène aurait pu également agiter Harambe, surtout si ceux-là ont jeté des objets en direction du gorille pour le distraire.

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

VOIR AUSSI :