NOUVELLES
29/05/2016 08:37 EDT | Actualisé 30/05/2017 05:12 EDT

Plus de 700 migrants auraient péri par noyade en mer près de l'Italie

Iztok Alf Kurnik via Getty Images
Refugees from Syria, who left behind a boat on the coast at Greek island. Crowded beach with tourist which doesn't bother on the vacations.

POZZALLO, Italie - Plus de 700 personnes se seraient noyées à la suite de naufrages survenus ces derniers jours en mer Méditerranée, même si plusieurs milliers de migrants ont été secourus par des navires européens.

Il s'agirait du pire bilan des catastrophes en mer depuis avril 2015, lorsqu'un seul bateau avait sombré avec environ 800 personnes à bord.

Plusieurs bateaux de migrants disparaissent sans laisser de trace et les victimes ne sont pas dénombrées, selon les organisations humanitaires.

Selon la porte-parole de Save The Children, Giovanna Di Benedetto, la situation semble s'être détériorée dans la dernière semaine.

Les eaux plus chaudes et la température clémente ont eu pour effet d'augmenter le nombre de traversées.

Le plus grand nombre de disparus - et présumées victimes - proviennent d'un bateau qui a quitté le port de Sabratha, en Libye. Selon les estimations des autorités, jusqu'à 550 personnes sont portées manquantes. Le navire transportait plus de 670 réfugiés. Plusieurs ont été secourus par des navires de patrouille.

Une centaine de migrants manquent également à l'appel depuis qu'une autre embarcation de fortune a coulé mercredi.

Et vendredi, au moins 45 réfugiés ont perdu la vie dans une autre tragédie similaire.

VOIR AUSSI :

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter