NOUVELLES

Marc Bergevin répète qu'il ne fera pas les premiers pas pour échanger Subban

02/05/2016 07:49 EDT | Actualisé 02/05/2016 07:50 EDT
Getty Images
BROSSARD, CANADA - MAY 2: Marc Bergevin speaks to the media during his introduction as the new General Manager for the Montreal Canadiens at the Bell SportsPlex on May 2, 2012 in Brossard, Quebec, Canada. (Photo by Richard Wolowicz/Getty Images)

Marc Bergevin demeurera à l'écoute des offres qui pourraient lui être présentées d'ici la tenue du repêchage ou encore lors de la journée même de la séance de sélection. Mais le directeur général du Canadien de Montréal ne lancera pas les pourparlers impliquant un membre du noyau de l'équipe, incluant P.K. Subban.

C'est ce qu'il a réitéré en fin d'après-midi lundi lors d'une mêlée de presse en marge d'un événement à caractère social auquel il a accepté de s'associer et dont l'objectif est de venir en aide au quartier Pointe Saint-Charles, où il a grandi et où il vient d'établir sa nouvelle résidence.

Pour la première fois en un peu moins d'un mois, et 48 heures après le tirage au sort en vue de la séance de sélection du 24 juin, lors duquel le Canadien a fait du surplace en conservant le 9e choix, Bergevin a rencontré les médias. Et inévitablement, le nom de Subban a refait surface.

Depuis la fin de la saison, le nom du flamboyant et controversé défenseur circule dans toutes sortes de rumeurs qui laissent croire que le Tricolore pourrait se départir de ses services au cours des prochaines semaines ou des prochains mois.

Subban est notamment associé aux Oilers d'Edmonton et encore plus depuis samedi soir, puisque le directeur général Peter Chiarelli pourrait être tenté de se départir de son quatrième choix pour un défenseur aguerri. Et comme le Canadien aimerait sans doute aller chercher un peu de renfort en attaque, il est facile d'associer les deux organisations.

Mais Bergevin a essentiellement répété ce qu'il avait dit lors de son bilan de fin d'année, soit que Subban n'est pas sur le marché.

"Je n'écoute pas les cancans. On a parlé de la situation de P.K. au post-mortem. Ce n'est pas un joueur que je suis en position pour échanger. Rien n'a changé depuis le 11 avril, a d'abord déclaré Bergevin lors de sa mêlée de presse d'une dizaine de minutes.

"Si quelqu'un veut m'appeler sur n'importe qui, c'est certain que nous allons écouter. Mais de la à solliciter des offres, c'est non. Ni pour P.K., ni pour personne d'autre. Pas pour l'instant. Notre noyau est bon. Carey Price, (Brendan) Gallagher, (Alex) Galchenyuk, Max (Pacioretty) sont de bons jeunes qui ont grandi ensemble et qui ont beaucoup appris cette année. On verra comment les choses vont aller."

VOIR AUSSI

P.K. Subban en quelques photos

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter