NOUVELLES

Deux manifestations pro et anti Uber à Montréal (PHOTOS)

29/04/2016 01:31 EDT | Actualisé 29/04/2016 03:10 EDT

Deux manifestations se sont déroulées simultanément, vendredi, l'une des partisans d'Uber et l'autre, juste à côté, de la Coalition main rouge, contre l'austérité, mais en partie en compagnie de chauffeurs de taxis.

Le tout s'est déroulé sans incident, sur l'heure du midi et en début d'après-midi vendredi, sous forte surveillance policière.

Lorsque les deux groupes se sont trouvés côte à côte, les policiers ont d'ailleurs habilement retenu une manifestation pour laisser passer la première et éviter ainsi la mêlée générale.

La Coalition main rouge manifestait contre les politiques d'"austérité" du gouvernement Couillard, plus particulièrement contre les paradis fiscaux. Et, au départ de la manifestation, des chauffeurs de taxis ont pris part au rassemblement syndical et communautaire, exprimant leur présence à coups de klaxon, à un coin de rue de la manifestation des partisans d'Uber.

Manifestation contre Uber (29 avril 2016)


La Coalition main rouge a rendu visite à des institutions financières, certains de ses partisans réussissant à pénétrer dans les bureaux des banques avant que la manifestation arrive à son tour sur place. Les protestataires qui avaient réussi à pénétrer dans les lieux étaient ensuite expulsés par les policiers, revenaient se joindre à la manifestation, puis se dirigeaient vers une autre institution financière du centre-ville de Montréal.

À un coin de rue de là, quelque 200 partisans d'Uber sont venus manifester contre une réglementation qu'ils jugeraient abusive de la part du ministre des Transports, Jacques Daoust - qui n'a pourtant pas encore déposé son projet de loi sur la question.

manif pour uber


manifestation pour uber


DANS LES BLOGUES:

» #JeSuisUber ou #NousSommesTéo? - Alexandre Taillefer

Voir aussi:


NOTE: La rédactrice en chef du Huffington Post, Arianna Huffington, est membre du c.a. de Uber et s’est retirée de toute décision éditoriale impliquant la couverture de cette entreprise, de l’industrie du taxi ou de l’autopartage.