NOUVELLES

Alberta: les parents d'un bébé décédé d'une méningite sont reconnus coupables

26/04/2016 06:44 EDT | Actualisé 26/04/2016 06:45 EDT
Prayers For Ezekiel/Facebook

Les parents d'un bébé qui a succombé à une méningite ont été reconnus coupables d'avoir omis de fournir les choses nécessaires à l'existence.

David et Collet Stephan avaient été accusés à la suite de la mort de leur fils, Ezekiel, âgé de 19 mois, en mars 2012.

Les accusés avaient témoigné lors de leur procès à Lethbdrige, en Alberta, qu'ils croyaient que leur fils avait un croup ou une grippe. Ils l'avaient soigné pendant deux semaines et demie avec des remèdes naturels tels que des smoothies qui contenaient des piments forts, de l'ail, des oignons et du raifort.

Il a éventuellement cessé de respirer et il est mort après avoir été transporté à l'hôpital.

Un silence a envahi la salle d'audience lorsque le jury, constitué de quatre hommes et huit femmes, a rendu sa décision. Des gens du public ont commencé à pleurer lorsque le verdict de culpabilité a été annoncé pour la mère, qui sanglotait de façon incontrôlable.

Les délibérations du jury étaient en cours depuis lundi après-midi.

La défense plaidait que l'homme et la femme étaient des parents aimants et responsables qui ne savaient tout simplement pas à quel point leur fils était malade.

La Couronne affirmait plutôt que le couple n'en avait pas fait assez pour s'assurer que le petit Ezekiel reçoive tous les soins nécessaires. Les procureurs ont souligné que les parents avaient été avertis par une amie, une infirmière, qui leur avait dit que l'enfant avait probablement une méningite.

Le drame avait attiré l'attention des médias étrangers, puisqu'il soulevait le débat sur la médecine naturelle et traditionnelle.

La peine maximale pour un tel crime est de cinq ans de prison.

VOIR AUSSI

12 Vaccines For Your Child

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter